Carla Bruni et François Hollande se croisent régulièrement lors de cérémonies officielles. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que la chanteuse et l'ancien chef de l'État ne s'apprécient guère.
Carla Bruni ne rate pas une occasion de titiller François Hollande

Affrontement au second tour de l’élection présidentielle de 2012, convictions politiques opposées, l’un considéré comme "bling-bling" et l’autre se revendiquant "normal"… Nicolas Sarkozy et François Hollande ont toujours été des adversaires. Et ils le restent encore aujourd’hui, petites piques bien senties à l'appui, même huit ans après la victoire du socialiste face à l’ancien président issu de l’UMP. Comme le montre M le magazine du Monde dans un long papier publié vendredi 24 janvier, les deux anciens chefs de l’Etat se croisent pourtant très souvent. Commémorations officielles ou funérailles : les obligations de François Hollande et de Nicolas Sarkozy les obligent à se côtoyer régulièrement, certainement plus qu’ils ne le souhaiteraient.

Et s’il y a bien une personne qui en profite, c’est Carla Bruni, qui se permet elle aussi régulièrement des piques pinçantes à l’encontre de François Hollande, pas forcément aux occasions les plus opportunes. Lors des funérailles de Jean d’Ormesson, en décembre 2017 dans la cour des Invalides, l’ancien président de la République avait par exemple fait remarquer à Carla Bruni - à côté de qui il avait pris position, qu’elle semblait "avoir froid". "C’est parce que nous attendons depuis un certain temps, nous avons été à la messe avant. Car, voyez-vous, nous, nous sommes croyants !", lui avait alors sèchement répondu la chanteuse.

Cette dernière avait d’ailleurs...