Touché par le coronavirus depuis la fin du mois de mars, le Premier ministre britannique Boris Johnson a vu son état de santé se dégrader, au point d'intégrer les soins intensifs de l'hôpital St Thomas'. S'il en est sorti, son père tire la sonnette d'alarme.
Boris Johnson hospitalisé : la mise en garde de son père Stanley

Boris Johnson va mieux. Le Premier ministre de 55 ans, testé positif au coronavirus le 27 mars dernier, avait vu son état de santé se dégrader subitement. En visioconférence avec son gouvernement un dimanche à 17h, il était deux heures plus tard pris en charge par les secours et hospitalisé avant d’être placé en soins intensifs. Cette dégradation ne présageait donc rien de bon pour le compagnon de Carrie Symonds, remplacé temporairement et « là où nécessaire » par Dominic Raab, chef de la diplomatie britannique. Mais bien décidé à s’en sortir, Boris Johnson va finalement mieux. Celui qui a reçu des messages de soutien de la part de la famille royale est sorti des soins intensifs et reprend du poil de la bête. Des nouvelles encourageantes sur lesquelles son père veut toutefois rester vigilant.

Un père inquiet

Stanley, père de Boris Johnson, est heureux de savoir son fils dans de meilleures conditions physiques. Ce qu’il redoute en revanche, c’est de le voir revenir au 10 Downing Street, résidence officielle du Premier ministre britannique, un peu trop vite. Conscient de la violence de ce que vient de traverser son fils, le père craint pour sa...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.