Darwin, le chroniqueur sous pseudonyme du journal Fakir, a écrit une chronique qui fait polémique sur les réseaux sociaux. Son « J'ai envie de tuer… Aya Nakamura », d'une grande violence, est pointé du doigt par les internautes.
Aya Nakamura violemment attaquée : la chronique qui choque les internautes

Les attaques sur Aya Nakamura cesseront-elles un jour ? Depuis l’explosion de sa carrière, la chanteuse est constamment sous le feu des critiques. Moqueries sur son nom de scène et les paroles de ses chansons, commentaires odieux, imitation douteuse avec blackface… Cette semaine, plusieurs internautes ont repéré une nouvelle charge à son encontre, publiée dans le journal satirique Fakir. Intitulée « J’ai envie de tuer… Aya Nakamura », cette chronique signée Darwin est d’une grande violence. L’auteur traite la chanteuse de « cervelle de moineau », rejette sa « novlangue de p*** » et critiques ses « gesticulations obscènes sur scène, à mi-chemin entre la dondon et l’actrice porno ». Un article qui a généré une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, principalement de la part de personnes qui n’ont pas l’habitude de lire Fakir.

Darwin n’en était pas à son coup d’essai

Accusé de faire du « mépris de classe », le journal a été critiqué pour avoir laissé passer une telle chronique. « Sexisme, classisme, putophobie, appel au meurtre : c'est immonde cet article, Fakir. Vous décevez énormément », a par exemple écrit un...