Pour Michaël Youn, et surtout le tournage du film Divorce Club, Arnaud Ducret a fait une grande concession financière. C'est en tout cas ce qu'il a révélé ce lundi 29 juin sur les ondes d'Europe 1.
Arnaud Ducret révèle avoir baissé son tarif pour travailler avec Michaël Youn

Le mardi 14 juillet, Michaël Youn débarquera en salles avec un nouveau long-métrage, baptisé Divorce Club. Un film avec Arnaud Ducret en vedette dans la peau de Ben, un homme éperdument amoureux de sa femme, jusqu'au jour où il découvre qu'elle lui est infidèle. Pour ce tournage, le comédien a été contraint à un effort financier et a baissé son tarif, comme il a pu le confier au côté de l'ex-animateur du Morning Live ce lundi 29 juin dans L'équipée sauvage d'Europe 1. "Pour monter ce film, à l'échelle du cinéma, on a tous fait des efforts, il a tous fallu qu'on fasse des efforts financiers", a déclaré l'acteur de 41 ans. Avant que le compagnon d'Isabelle Funaro n'intervienne. "Sans dévoiler les montants, mais c'est vrai qu'Arnaud a été négocié par son agent à un certain tarif, et, ça n'arrive jamais. Le producteur est revenu et a dit : 'est-ce que vous pouvez faire un effort parce qu'on n'y arrive pas quoi.'"

L'industrie du cinéma a, malgré elle, mis des bâtons dans les roues de Michaël Youn. "C'est compliqué ; le cinéma français est en pleine mutation. On travaille dans un métier en mutation (...) donc c'est pas évident", a-t-il précisé. "Il y a un peu une crise des financements donc il faut des projets qui soient sûrs, des projets qui soient pas trop chers, c'est compliqué. Mais c'est compliqué pour tout le monde." Et, suite au confinement et à la pandémie de coronavirus, le réalisateur et Arnaud Ducret sont certainement...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé