Andie MacDowell s'est confiée sur son enfance marquée par l'alcoolisme de sa mère. A seulement 10 ans, elle a dû apprendre à être la personne responsable de la maison. Une situation qui a duré jusqu'à ce qu'elle devienne mannequin international.
Andie MacDowell : ses confidences poignantes sur l’alcoolisme de sa mère

Andie MacDowell a grandi à Gaffney, en Caroline du Sud. Avant de devenir une star du mannequinat puis une actrice de renom, elle a passé toutes ses jeunes années dans cette ville de l’est des Etats-Unis. Elle y a vécu avec sa mère Pauline, une ancienne professeure de musique souffrant d’alcoolisme. Bien qu’elle ait été la plus jeune des quatre sœurs MacDowell, c’est Andie qui s’est occupée de sa mère. « Nous avions une belle relation et je me suis toujours sentie aimée », a confié la comédienne dans une interview au Guardian. Mais elle se souvient aussi de ces moments passés avec elle dans la cuisine, où elle lui demandait : « Pourquoi est-ce que tu bois ? »

Andie MacDowell évoque l’alcoolisme de sa mère

Andie MacDowell garde également en mémoire ces nuits où, à seulement dix ans, elle allait vérifier que sa mère ne s’était pas endormie avec une cigarette allumée : « Il y avait des marques de brûlures partout sur le sol et sur le canapé. C’est incroyable que tout n’ait pas été incendié. » La maladie de Pauline l’a forcée à grandir trop vite : « Je pense que j’ai été responsable toute ma vie, a-t-elle confié au...