L'héritage d'Alain Bashung, décédé en 2009 à l'âge de 61 ans, a été l'objet d'une bataille juridique entre Arthur, son fils, et Chloé, sa dernière femme.
Alain Bashung avait-il vraiment déshérité son fils ?

Avant la polémique autour de l'héritage de Johnny Hallyday, il y a eu celle autour de celui d'Alain Bashung. Jean-Marc Morandini consacre d'ailleurs un numéro de son émission Héritages, ce jeudi 22 octobre sur NRJ12, à la succession du chanteur décédé en 2009 à l'âge de 61 ans. Pour l'occasion, Closer vous propose de découvrir si, oui ou non, Alain Bashung avait, bel et bien, déshérité son fils, Arthur né en 1983 de son union avec sa deuxième femme, Chantal Monteraselli.

Après la mort de son père, Arthur a une mauvaise surprise en découvrant le testament du chanteur. En effet, il découvre alors que les droits d'auteur, bénéfices artistiques, biens, meubles et effets personnels d'Alain Bashung ont été cédés à Chloé Mons, la femme que son père a épousée en 2001. C'est Chantal, la mère d'Arthur, qui fait ses révélations, en 2018, alors que la polémique autour de l'héritage de Johnny Hallyday débute. Attaquée directement, Chloé Mons sort du...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >