Selon une étude américaine publiée par le site Space.com, la colonisation d’une autre planète serait logistiquement un défi. Le processus nécessiterait le transport de 20 000 personnes minimum ! 

Vous avez dit 20 000 ? C’est bel et bien le nombre de personnes nécessaires à la colonisation d’une exoplanète, selon une étude mené par un anthropologue américain Cameron Smith, et relayée par le site Space.comUn gros vaisseau serait ainsi nécessaire pour transporter l'ensemble de ces personnes tout comme une importante équipe de recruteurs.

• Lire aussi : Les plus belles photos de l'espace

Un voyage de 150 ans ?

Selon le scientifique, la colonisation d’une exoplanète demanderait énormément de temps en plus d’une main d’œuvre très importante. Ainsi l’expédition embarquerait 20 000 à 40 000 personnes pour une durée de plus de 300 ans. Le vaisseau serait d’une taille jamais vue auparavant – l’équivalent de 45 Airbus A380-, et possèderait des cellules de stases pour que les corps des passagers soient conservés jusqu’à l’arrivée sur l’exoplanète, 150 ans plus tard. Mais cette durée serait néanmoins possible seulement si la vitesse de croisière des vaisseaux est de minimum un dixième de la vitesse de la lumière.

Publicité
Si l’anthropologue a avancé un nombre si élevé de passagers pour l’expédition, cela est davantage dû plus à des raisons humaines que logistiques. “Ce nombre maintiendrait une santé correcte sur cinq générations malgré un accroissement de la consanguinité résultant d’une relativement faible population humaine”, a ainsi expliqué Cameron Smith à propos de la vie sur place. Ce nombre est également motivé par la volonté de prolonger la vie sur place. Ainsi des milliers de spécialistes devraient être envoyés pour l’expédition.

A voir sur ce thème : que verrait-on si Saturne passait à promximité de la Terre ?

mots-clés : étude

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité