Le robot Curiosity a réalisé vendredi un trou dans une roche de la planète Mars. Les prélèvements seront ensuite envoyés à la Nasa pour être analysés.

C’est fait. L’Agence spatiale américaine (Nasa) a annoncé samedi que le robot Curiosity a, pour la première fois, foré un trou dans une roche martienne. Arrivé sur la planète Rouge en août dernier, la sonde a en effet utilisé "la perceuse fixée au bout d’un bras robotique pour forer dans une roche plate et prélever un échantillon de l’intérieur". John Grunsfeld, l’un des responsables de la mission s’est, quant à lui, réjoui que "le robot le plus avancé jamais conçu constitue maintenant un laboratoire d’analyse complet". Les échantillons prélevés seront analysés par la suite. Selon le scientifique, il s’agit même de "l’accomplissement le plus important" depuis l’arrivée du robot sur Mars.

Publicité
De la vie sur Mars ?Parti pour une mission de deux ans, Curiosity doit, à terme, permettre de déterminer si une quelconque forme de vie microbienne a un jour été possible sur Mars. Le robot sonde ainsi le sol de la planète en quête d’une trace prouvant cette hypothèse. Récemment, il a découvert un sédiment en partie composé de roche et dont la forme ressemblait à celle d’une fleur. Mais alors que certains s’étaient quelque peu emballés en s’imaginant des pâquerettes ou des marguerites, la Nasa a rappelé que les fleurs telles que nous les entendons sur Terre n’ont aucune chance de se développer sur Mars à cause des conditions climatiques qui y règnent.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité