Lors du match qui opposait l'Italie à l'Uruguay le 24 juin 2014, l'attaquant de la Céleste Luis Suarez a mordu le défenseur transalpin Giorgio Chiellini. Un très mauvais geste que la FIFA a sanctionné très lourdement.

© Shutterstock

La FIFA devait trancher, et elle n'y est pas allée de main morte. Luis Suarez peut faire ses valises et rentrer chez lui. La FIFA a suspendu le joueur uruguayen pour avoir mordu le défenseur italien Giorgio Chiellini pendant un match de Coupe du Monde. Il écope ainsi de neuf matchs de suspension ainsi qu'une interdiction de quatre mois à pratiquer une activité professionnelle en lien avec le football. Un record.

Lire aussi : Suarez mord encore : les images hilarantes des détournements

Publicité
Il doit aussi s'acquitter d'une amende de 110.000 dollars (81.600 euros). C'est donc une sanction unique dont fait l'objet Luis Suarez autant connu pour son immense talent que pour ses coups de sang. En effet, l'attaquant qui évolue à Liverpool n'en est pas à son coup d'essai et avait déjà été condamné deux fois pour des faits similaires.

Il pourra regagner les terrains à partir de la fin du mois d'octobre.

Ci-dessous, les Urugayens réagissent suite à la morsure de Luis Suarez

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité