Lova Moor était la danseuse phare du Crazy Horse dans les années 1980. Cette show-woman a la poitrine généreuse à disparu de la scène médiatique sans donner de nouvelles. Qu'est devenue la belle du célèbre cabaret Français ?

Marie-Claude Jourdain, Lova Moor de son nom de scène, est née le 5 mars 1946 en Charente-Maritine. Elle a débuté sa carrière en tant que danseuse nue. Réputée pour sa plastique hors normes, elle est devenue le sex-symbol de son époque. En 1986, elle a enregistré un premier disque "Tendresse SOS" avant de faire un carton plein avec son second titre "Et je danse" en 1988. Elle a également lancé un parfum à son effigie avant de s’absenter pendant quelques années. L’ancienne personnalité du show business a refait une seule apparition télévisée par la suite. C’était en septembre 2007, dans la "RécréAdultes" sur C8. Une émission basée sur les personnalités qui ont marqué la génération des années 80.

Elle a refusé de participer à une émission en 2011

Lova Moor a sorti son premier livre en 2003. Intitulé "Crazy Life", il raconte son parcours, ses souvenirs et ce qu’elle a sur le cœur. Sur la quatrième de couverture elle explique qu’elle n’est pas "la personne que certains souhaitent voir". En 2011, l’ex-danseuse a refusé de participer à l’émission "La Ferme Célébrités", sur TF1. Selon son entourage, l’idée de passer plusieurs semaines entourées d’autres personnalités et d’être filmée ne lui plaisait pas du tout, rapporte le site JeanMarcMorandini.

Une année 2013 qui a très mal commencé

Publicité
En 2013, Lova Moor rentrait d’une soirée entre amies pour la nouvelle année, lorsqu'elle s'est aperçue qu'elle était en train de se faire cambrioler. Des malfaiteurs bloquaient sa porte depuis l’intérieur pour l'empêcher d’accéder à son domicile. La starlette essayait en vain d’alerter ses voisins, mais personne n'a entendu ses cris de détresse. En forçant la porte de toutes ses forces, elle a enfin réussi à pénétrer dans son appartement. Mais ce dernier était totalement saccagé. Les malfrats avaient emporté un maigre butin et s'étaient échappés par les toits bien avant que l’ancienne meneuse du Crazy Horse n’ait eu le temps d’appeler la police.

En vidéo sur le même thème : Concert : Crazy Horse de passage à Lyon

mots-clés : Danseuse
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité