Accusé d'agressions sexuelles sur mineures, l'ancien candidat de l'émission de télé-réalité a été condamné vendredi à deux ans de prison avec sursis. 

L'ancien candidat de l'émission d'aventure Koh-Lanta, Gégé, a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel d'Évreux, dans l'Eure, pour agressions sexuelles sur mineurs. Selon le site Normandie-Actu, qui a révélé la décision de justice, l'homme a écopé de deux ans de prison avec sursis et une mise à l’épreuve avec une obligation de soins ainsi qu'une indemnisation des victimes. 

Les agressions auraient eu lieu en 2011, dans son parc animalier, l’Arche féline, à Vascoeil, dans l'Eure. Le sexagénaire aurait tenté d’embrasser plusieurs de ses stagiaires, mineures, et aurait également eu des gestes déplacés. "Il parlait de sexe tout le temps", avait témoigné l’une d’entre elles, citée par Normandie-Actu

"On a détruit ma vie"

Des faits que Gégé a toujours niés en bloc. "Tout cela, c'est un tissu de mensonges. Jamais de ma vie je n'ai posé les mains sur qui que ce soit. On a détruit ma vie. Moi, je n'ai plus rien, tout a été foutu en l'air. Ma famille, mes amis, les banques. Tout le monde me tourne le dos", avait-il assuré lors de son audience le 5 février dernier. 

Publicité
L'avocate de l'ancien participant de Koh-Lanta avait alors plaidé la relaxe. "Ça ne m’étonnerait pas qu’il ait fait des plaisanteries, car tout le monde fait des plaisanteries", estimait-elle dans une interview accordée au site d'information local. La justice en a décidé autrement.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :