Plus de 80% des Français seraient favorables à un renforcement de la loi interdisant le port du voile en public selon un sondage BVA pour I<télé paru ce lundi dans Le Parisien/ Aujourd’hui en France.

L’affaire du Baby-Loup semble avoir particulièrement interpellé les Français. En 2008, une salariée de la crèche Baby-loup avait été licenciée pour avoir refusé d’enlever son voile. Après un recours en justice, la cour de cassation a annulé son licenciement le 20 mars dernier. Et cette décision semble avoir allumée, encore une fois, le feu aux poudres concernant le port du voile en France.

En effet, selon un sondage BVA publié ce lundi dans les pages du Parisien / Aujourd’hui en France, 86 % des personnes sondées seraient favorables à une loi interdisant le port visible de tout signe d'appartenance religieuse ou politique dans les lieux où l'on s'occupe d'enfants (écoles, crèches, de droit privé ou public). Néanmoins, 12 % sont farouchement opposés à une telle loi.

Publicité
Deux tiers d’entre eux ne veulent pas du voile dans le secteur privé86% des Français interrogés aimeraient que la loi interdisant le port visible de tout signe d'appartenance religieuse ou politique s’étende au secteur privé. Alors que 16 % se disent contre une telle loi. Une question qui n’a pas fini de faire polémique dans l’Hexagone. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à en jouer comme l’artiste Thierry Verbeke et son œuvre "Miss Burqa".

Sondage réalisé par Internet auprès d'un échantillon représentatif de la population française de 1 164 personnes les 21 et 22 mars 2013, méthode des quotas

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité