Inchangé depuis 2010, le forfait hospitalier est aujourd’hui fixé à 18 euros par jour. Sur BFM-TV/RMC, Agnès Buzyn a annoncé qu’il serait réévalué pour rattraper l’inflation "depuis 2010". Le montant de l’augmentation, annoncé à 2 euros par le Journal du dimanche, n’a pas été confirmé par la..

Inchangé depuis 2010, le forfait hospitalier est aujourd’hui fixé à 18 euros par jour. Sur BFM-TV/RMC, Agnès Buzyn a annoncé qu’il serait réévalué pour rattraper l’inflation "depuis 2010". Le montant de l’augmentation, annoncé à 2 euros par le Journal du dimanche, n’a pas été confirmé par la ministre.

Mme Buzyn a déclaré que le forfait était "payé par les mutuelles, ce ne sont pas les Français qui le paient". Une phrase qui a immédiatement fait réagir, auprès de l’AFP, Thierry Beaudet, président de la Mutualité française.

Publicité
"On ne peut pas dire que ce ne sont pas les Français qui paieront", a-t-il expliqué. "Les mutuelles, ce sont les Français qui les paient. Quand on augmente les dépenses des mutuelles, on augmente les dépenses des Français [car il y a] un impact sur les cotisations". Il estime le coût de la mesure à "180 millions d'euros pour l'ensemble des complémentaires". "Au forfait hospitalier s'ajoutent les effets des revalorisations des consultations des médecins et du forfait patientèle (forfait versé aux médecins traitants pour le suivi des personnes âgées ou en affection longue durée) et de la rémunération des...
Lire la suite sur Franceinfo