Trop isolée pour être desservie à temps, une région française va recevoir ses bulletins de vote pour le second tour depuis le ciel, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

C'est une région lointaine de la métropole mais qui va vivre elle aussi son moment électoral... un peu particulier. En effet, les bulletins de vote pour le second tour seront largués par avion le 4 mai sur trois îles de la Polynésie française, trop isolées pour être desservies à temps par la mer, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

Les trois îles - Rapa au sud de l'archipel des Australes, Tematangi et Hereheretue - "ne disposent pas d'aéroport et les liaisons maritimes sont trop rares" pour assurer une livraison à temps du matériel électoral, a expliqué le capitaine de frégate Lionel Delort lors du point de presse hebdomadaire de la Défense, rapporté par Europe 1

Une opération d'envergure pour seulement 500 électeurs

Publicité
Concrètement, le 4 mai, un Falcon 200 Gardian de la Marine nationale décollera donc de Tahiti, chargé de bulletins de vote, pour une mission de six à sept heures dans le Pacifique. Il effectuera un premier largage à Rapa, une des îles les plus isolées de Polynésie à 1 200 km de Tahiti, soit deux heures de vol, avant de faire escale à Mururoa pour refaire le plein de carburant. Il effectuera un premier largage à Rapa, une des îles les plus isolées de Polynésie, soit deux heures de vol, avant de faire escale à Mururoa pour refaire le plein de carburant. Toute cette opération pour seulement... 500 électeurs ! Mais qui pourront participer, comme tous Français, à l'élection présidentielle le 7 mai prochain.

Vidéo sur le même thème : Immigration: ce que souhaitent les candidats à l'élection présidentielle 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité