Contrairement à ce qu'il avait promis pendant sa campagne, Emmanuel Macron n'a pas formé un gouvernement resserré de 15 ministres. Et ce n'est pas la seule promesse qu'il vient de rompre.

Sitôt l'annonce de la composition du gouvernement faite, des journalistes pointilleux ont fait remarquer que des promesses du président Macron n'avaient déjà pas été tenues.

En effet, contrairement au gouvernement resserré de "15 membres maximum" qu'il avait annoncé sur le plateau de TF1 en mars, le chef de l'Etat vient de désigner 18 ministres. Il a cependant tenu sa promesse de nommer "des personnes de la société civile et des hommes politiques de gauche, du centre et de la droite".

Pas de ministère des Droits des femmes

A lire aussi Gouvernement : pourquoi certains ministres sont déjà sur la sellette

Publicité
Par ailleurs, Emmanuel Macron n'a pas tenu sa promesse de créer un "ministère plein et entier des Droits des femmes", comme il s'y était engagé en avril dernier via son compte TwitterIl s'est contenté d'un secrétariat d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, confié à Marlène Schiappa.

Vidéo sur le même thème : Emmanuel Macron - Edouard Philippe : duo ou duel