En Bretagne, le patron d’un bar-tabac a fait une proposition plutôt originale aux habitants de sa commune afin de les inciter à aller voter à l’élection présidentielle.

Une initiative particulière pour dissuader les électeurs de s’abstenir les 23 avril et 7 mai prochain. A Plouguiel, dans les Côtes-d’Armor, le patron d’un bar-tabac a annoncé qu’il offrirait une boisson gratuite à toute personne ayant voté à l’élection présidentielle, rapporte Le Parisien. Il souhaite ainsi pousser les habitants de sa commune à se rendre aux urnes.

Pour bénéficier de cette offre exceptionnelle, les clients devront montrer leur carte électorale tamponnée comme preuve de leur passage dans l’isoloir. "Ils choisiront ce qu'ils veulent : un thé, un café, du vin, du cidre...", a expliqué la patron au quotidien régional. Son commerce étant situé à 150 mètres d’un bureau de vote, il espère attirer de nombreux clients et faire grimper le taux de participation à 80% à Plouguiel.

A lire aussiVote par procuration : comment ça marche ?

"Certains trouvent l'idée très drôle et incitative"

Son idée ne fait pourtant pas l’unanimité parmi les habitants de la commune bretonne. "Certains trouvent l'idée très drôle et incitative. D'autres, au contraire, estiment que ce n'est pas une raison valable pour aller voter", a-t-il déclaré au Parisien. Pourtant, son initiative n’est pas isolée. D’autres citoyens ont fait des propositions similaires. Toujours en Bretagne des taxis offrent par exemple des courses gratuites aux électeurs ayant des difficultés à se rendre aux bureaux de vote pour le premier et le second tour, rapporte Le Télégramme.

Publicité
Cette opération vise principalement les personnes âgées ou les habitants en milieu rural sans moyen de transport, dans plusieurs départements bretons. "Malheureusement, il n’est pas toujours facile de se déplacer un dimanche et certaines personnes risquent de ne pas pouvoir voter alors qu’elles le voudraient. Ce qui crée des abstentions involontaires", a expliqué un chauffeur de taxi pour justifier leur proposition.

En vidéo - France : l’issue incertaine du premier tour de la présidentielle