Depuis qu’Emmanuel Macron a été élu président de la République, les petits-enfants de Brigitte Macron ont été placés sous haute surveillance. Plus de détails sur ce dispositif. 

Les "petits-enfants de cœur" d’Emmanuel Macron sont sous haute surveillance. Voici ce que révèle La Voix du Norddans un article publié lundi. "Depuis l’élection présidentielle, la police nationale surveille les abords de l’école où sont scolarisés les enfants de Tiphaine Auzière, la belle-fille du nouveau président de la République", écrit en effet le quotidien. Selon ses informations, la consigne aurait été donnée aux fonctionnaires de police "quelques jours après l’élection d’Emmanuel Macron". Concrètement, plusieurs "agents d’une commune de Montreuillois doivent pratiquer des patrouilles régulières aux abords d’une école", précise le journal qui ajoute que des policiers sont également présents à chaque entrée et sortie d’école. En parallèle, ils effectuent aussi des "surveillances dynamiques" dans la journée.

La fille de Brigitte Macron nie être à l’origine de cette demande

A lire aussiPHOTOS Qui sont les enfants et petits-enfants de Brigitte Macron ?

Publicité
Un dispositif dont la fille de Brigitte Macron nie être à l’origine. "Je n’ai rien demandé du tout", a-t-elle assuré à La Voix du Nord. Pendant la campagne d’Emmanuel Macron, certains de ses "petits-enfants de cœurs" ont été exposés, notamment pendant les rassemblements et les tractations. Le jour de l’investiture du nouveau président, certains d’entre eux – ceux de Laurence et Sébastien Auzière, les deux autres enfants de Brigitte Macron – étaient également présents à l’Elysée. On ignore pour le moment s’ils sont bénéficient eux aussi du même dispositif de surveillance que leurs cousins.

Agée d’une trentaine d’années, Tiphaine Auzière est la fille cadette de la nouvelle Première dame. Avocate aux Prud’hommes, mariée et mère de deux enfants, elle a rejoint le mouvement En Marche ! par "conviction personnelle" et en raison de la "foi qu’elle place en cet homme" (ndlr. Emmanuel Macron). C’est d’ailleurs à elle que l’on doit la création d’un comité de soutien à Saint-Josse, la ville du Pas-de-Calais où elle réside. Récemment, Tiphaine Auzière a même été investie suppléante du candidat de la République En Marche ! dans son département pour les prochaines élections législatives.

En vidéo - Emmanuel Macron : sa belle-fille sous le feu des projecteurs

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité