Qui se cache derrière Philippe de Villiers, le fondateur du Puy du Fou ? 

AFP

Philippe de Villiers, de son nom complet Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon, est vicomte issu d'une famille normande anoblie au XVIe siècle. Il est marié à Dominique de Buor de Villeneuve avec qui il a eu sept enfants.

Son frère, Pierre, général d'armée, a été nommé en janvier 2014 chef d'Etat-Major des armées avant de démissionner en juillet dernier. Pierre de Villiers occupait la fonction militaire la plus élevée, juste en dessous du président de la République s'agissant du commandement militaire. Dans les faits, il était responsable de l'emploi des forces armées françaises et assurait le commandement des opérations militaires dans le monde.

Avec sa femme Dominique, Philippe de Villiers a eu sept enfants : trois fils et quatre filles. Parmi ses filles, deux ont rejoint un couvent breton. Côté fils, l'un dirige maintenant le Puy du Fou en Vendée.

Un fils exilé au Etats-Unis par qui vient le scandale

En 2007, le troisième fils de Philippe de Villiers installé aux Etats-Unis, Laurent, a déposé plainte pour viol contre son frère aîné Guillaume. En 2011, il publie le livre Tais-toi et pardonne dans lequel il explique que les faits supposés ont débuté quand il avait 10 ans et son frère aîné 16 ans. Toutefois, au bout de quatre ans de bataille juridique, la Cour de cassastion a définitivement clos le dossier en confirmant le non-lieu en seconde instance.

Publicité
Peu de gens le savent, ou ne s'en souviennent plus, mais Philippe de Villiers a été au gouvernement. Certes, pendant un peu plus d'un an, entre 1986 et 1987. Mais le fondateur du Puy du Fou était le secrétaire d'Etat à la Culture dans le gouvernement de Jacques Chirac et sous la présidence de François Mitterrand.

 

En vidéo sur le même thème : Le Puy du fou a fêté ses 40 ans 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité