Voyager pratique
En construction depuis fin 2016 à Saint-Nazaire, le futur paquebot Celebrity Edge, de la compagnie maritime Celebrity Cruises, filiale de la Royal Caribbean Cruises, prendra la mer à la fin de l’année 2018. Découvrez les premières images du navire. 
Voyager pratique
Le constructeur automobile français Bugatti s’est associé au spécialiste de la conception de yacht Palmer Johnson pour réaliser le yacht Niniette 66. Découvrez ce bateau d’exception en images. 
Monde
L’objectif de Mercy Ships est d'apporter des soins médicaux aux populations les plus démunies en utilisant un bateau capable, grâce à sa mobilité, de déplacer une infrastructure hospitalière partout dans le monde. Présentation. 
Monde
La société britannique de conciergerie de luxe "Quintessentially" a lancé la construction du plus grand superyacht du monde. Un navire qui n’a rien à envier aux plus beaux ferrys. Découvrez-le en images.  
Monde
L’explorateur français Jean-Louis Etienne a imaginé un engin unique pour étudier l’environnement autour de l’Antarctique. Découverte.  
Société
Passionnés de nautisme, trois policiers marseillais se sont permis de visiter un porte-avion américain, stationné au bord de la cité phocéenne. Sauf que le navire était sur le point de partir…
Voyager pratique
Adoptant des lignes très modernes, ces bateaux exceptionnels seront particulièrement novateurs, non seulement sur le plan technique, mais également dans leur architecture et l’expérience qu’ils feront vivre à leurs passagers. 
Vidéos à la une
Depuis le naufrage du Bugaled Breizh, dans lequel cinq marins ont péri en 2004, les proches de victimes sont convaincus que le navire a été envoyé par le fond par un sous-marin qui se serait pris dans ses filets. Les proches des marins disparus espèrent que la Cour de cassation ne va pas fermer leur dossier. Ils contestent le non lieu prononcé dans cette affaire qui risque de devenir définitif. Elle rendra son verdict ce mardi. "La Cour de Cassation va nous dire si l'instruction peut poursuivre son cours", a expliqué Michel Kermarrec, avocat des armateurs du Bugaled Breizh.
Vidéos Insolite
Lors d'une patrouille dans l'Océan Austral, un bateau militaire doit affronter d'immenses vagues. L'équipage se fait alors des frayeurs.
Vidéos Insolite
La marine neo zélandaise à affronter des vagues d'environ 20 mètres sur son navire de guerre.
Vidéos Argent/Bourse
Après trois ans de travaux, l'"Harmony of the Seas" a quitté ce dimanche les chantiers de Saint-Nazaire. Sur place, près de 40.000 spectateurs se sont amassés devant le gigantesque paquebot, long de 362 mètres. Parmi eux, Jean-Pierre. Il a participé à sa fabrication et c'est pour lui une fierté de le voir larguer les amarres en famille, et d'admirer par la même occasion, le fruit de son travail.
Vidéos à la une
L'"Harmony of the Seas", véritable ville flottante, est "le paquebot de tous les superlatifs" constate Valentine Patry, envoyée spéciale de TF1 à St-Nazaire. L'intérieur du mastodonte est aussi impressionnant que l'extérieur. 20 restaurants, des jeux aquatiques, piscines, patinoires... occuperont les vacanciers. Compter minimum 1.000 euros la semaine.
Vidéos Argent/Bourse
L'Harmony of the Seas quittera les chantiers de Saint-Nazaire dimanche. Dès juin, il entamera sa première saison de croisière. Le paquebot peut transporter jusqu'à 8.500 personnes. 30.000 repas seront servis chaque jour. Les vacanciers pourront profiter des différentes activités comme les jeux aquatiques. Mais avant cela, cette ville flottante attend encore quelques 17.000 pièces de mobilier.
Vidéos à la une
Il peut accueillir 6.360 passagers et plus de 2.000 membres d'équipage. Après trois ans de travaux au chantier naval de Saint-Nazaire, l'Harmony of the Seas a été livré ce jeudi à sa compagnie : Royal Caribbean. Le luxueux navire fera sa croisière inaugurale dans dix jours au départ de l'Angleterre.
Vidéos à la une
L'"Harmony of the Seas", le plus gros paquebot du monde a été livré ce jeudi à Saint-Nazaire. Le croisiériste américain Royal Caribbean doit en prendre possession, au terme d'une cérémonie, en fin de matinée. Le navire lèvera l'ancre dimanche.
Vidéos à la une
CHRONIQUE ÉCO. Le constructeur naval militaire français DCNS, en concurrence avec le Japon et l'Allemagne, a décroché un contrat estimé à 50 milliards de dollars australiens, soit 34,3 milliards d'euros. Isabelle Gounin, chef du service économie à LCI, a détaillé ce mégacontrat de 12 sous-marins militaires. La France a donné des garanties à l'Australie sur le plan des emplois et sur la durée de la coopération.
Vidéos à la une
Le constructeur naval militaire français DCNS, en concurrence avec le Japon et l'Allemagne, a décroché un contrat estimé à 50 milliards de dollars australiens, soit 34,3 milliards d'euros. Il comprend la conception, les transferts de technologie, la production, le système de combat et la maintenance pendant une période de 25 ans. Les sous-marins seraient construits dans l'État d'Australie méridionale.
Voyager pratique
Le cabinet italien Jet Capsule a imaginé le yacht "Unidentified Floating Object" (UFO), soit en français "Objet flottant non identifié". Un incroyable navire du futur qui va révolutionner les sorties en mer. 
Voyager pratique
Le constructeur néerlandais Oceanco a imaginé un superyacht vraiment incroyable. Un navire qui sera notamment équipé d’une chute d’eau pour la piscine. Petit tour du bateau.  
Voyager pratique
Le paquebot Harmony of the Seas, construit à Saint-Nazaire, vient d'être livré. Découvrez à quoi ressemble le plus gros paquebot du monde. 
Voyager pratique
Les yachts sont toujours plus luxueux et plus excentriques. Mais celui-ci a une particularité que les autres n’ont pas : il s'illumine la nuit ! Découverte.   
Voyager pratique
Il est surnommé la forteresse flottante de la Méditerranée. S’il a des allures de navire de guerre, le superyacht Tortoise, construit en 2015 par la société Arcadia Yachts, a pourtant un intérieur digne d’un hôtel de luxe. Découverte.  
Vidéos Sciences
Le "Modern Express" à la dérive depuis une semaine et qui menace de s'échouer sur les côtes landaises a pu être relié à un remorqueur espagnol. Selon la préfecture, l'opération est un "succès". Le convoi fait actuellement route vers l'Ouest.
Vidéos Sciences
Le remorquage du cargo Modern Express ce lundi matin a été un succès et le convoi se dirige vers l'Espagne. Les autorités maritimes restent vigilantes, le câble retenant le cargo pouvant rompre à tout moment. Le convoi a parcouru vingt kilomètres, à une vitesse de trois noeuds.
Voyager pratique
Le célèbre designer new-yorkais Adam D. Tihany a été nommé par Costa Croisières Directeur de la création du projet Excellence. L’objectif : imaginer des nouveaux paquebots encore plus modernes.  
Vidéos à la une
À la dérive dans le Golfe de Gascogne depuis mardi, le cargo panaméen Modern Express a commencé à être remorqué ce lundi. Alison Tassin, envoyée de LCI à Mimizan-Plage, explique comment les riverains des côtes landaises se sont préparés si l'opération de remorquage venait à échouer.
Vidéos à la une
À la dérive dans le Golfe de Gascogne depuis mardi, le cargo panaméen Modern Express va être remorqué ce lundi. L'opération a d'ailleurs débuté, la météo étant plus calme que ces derniers jours. Alison Tassin, envoyée de LCI à Mimizan-Plage, explique que la houle devrait néanmoins compliquer le déroulé du sauvetage.
Vidéos à la une
Le week-end dernier, de mauvaises conditions météo et une forte mer ont empêché le remorquage du Modern Express, le cargo panaméen à la dérive depuis mardi. Alison Tassin, envoyée de LCI à Mimizan-Plage, explique que les autorités se tiennent prêtes si le navire venait à s'échouer sur les côtes landaises.
Vidéos à la une
De mauvaises conditions météo et une forte mer empêchent le remorquage du Modern Express, le cargo panaméen à la dérive dans le Golfe de Gascogne depuis mardi. Son sauvetage est jugé urgent. S'il n'a pas lieu lundi, il s'échouera. Cette affaire relance d'ailleurs le débat sur la protection des côtes françaises.
Vidéos à la une
Le préfet maritime de l'Atlantique Emmanuel de Oliveira s'est exprimé sur le cargo à la dérive, situé à 100 kilomètres des côtes du bassin d'Arcachon. "Une nouvelle tentative de passage de la remorque sur le Modern Express aura lieu demain matin. Les conditions seront meilleures" a-t-il déclaré.

Pages

Publicité