Revue du web
Avec La Tribune
La société bordelaise Asobo studio a été sacrée hier mardi "meilleur éditeur et créateur de jeux vidéo" lors de la 6e édition du Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels du Syndicat national français du jeu vidéo. Il y a quelques mois, ses jeux holographiques avaient marqué les esprits.
Revue du web
Avec Atlantico
Et aussi : une pénurie de café provoquée par le réchauffement climatique ; la neuvième planète pourrait détruire le Système solaire ; les éléphants d’Afrique risquent vraiment de disparaître.
Vidéos Argent/Bourse
Julie Jourdan, gérante actions américaines chez Mansartis, a décrypté les tendances sur les marchés américains, du mercredi 20 juillet 2016. - Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services (New York), a décrypté les tendances sur les marchés américains, du lundi 18 juillet 2016. - Intégrale Bourse, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Jean-Pierre Vimard et Cyril De Quéral, CEOs d'Expertime?, reviennent sur les activités de l'entreprise. Cette dernière a remporté cette année le prix du Meilleur Partenaire Français de Microsoft. - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
SlimCut Media aide les groupes médias à monétiser leurs contenus, en ajoutant de la publicité vidéo au sein de leurs articles. Damien Véran, CEO de l'entreprise, nous explique sa décision de s'implanter à Toronto (Canada). - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
A l'occasion de la grande conférence mondiale des partenaires de Microsoft (WPC), qui s'est déroulée du 10 au 14 juillet à Toronto (Canada), Stéphanie Benisty, responsable Cloud EMEA chez Arrow, était l'invitée de Sabrina Quagliozzi. Elle a présenté les principales activités de la grande société américaine, notamment la distribution des solutions informatiques et composants électroniques, ainsi que le projet SAM. - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Alain Bernard, directeur division PME et Partenaires de Microsoft France, était l'invité de Sabrina Quagliozzi. Il s'est penché sur ?la grande conférence mondiale des partenaires de Microsoft (WPC), qui s'est déroulée du 10 au 14 juillet à Toronto, au Canada. - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Laurence Lafont, directrice de la division Secteur Public de Microsoft France, a répondu aux questions de Sabrina Quagliozzi, depuis la WPC de Microsoft à Toronto. Elle est revenue sur l'investissement du géant américain auprès du secteur public. - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Alain Bernard, directeur division PME et Partenaires de Microsoft France, était l'invité de Sabrina Quagliozzi. Il s'est penché sur ?la grande conférence mondiale des partenaires de Microsoft (WPC), qui s'est déroulée du 10 au 14 juillet à Toronto, au Canada. - Le Grand Journal de New York, du samedi 16 juillet 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La conférence WPC de Microsoft se déroule actuellement à Toronto et ne fermera ses portes que le 14 juillet. Elle réunit tous les partenaires du géant américain et accueille plus de 16 000 participants. C'est l'occasion pour eux de découvrir la stratégie de développement de la firme fondée par Bill Gates. Quels sont les enjeux de cette conférence pour Microsoft ? - Avec: Nicolas Gaume, directeur de la division Développeurs, Microsoft France. Et Sabrina Quagliozzi, correspondante BFM Business à New York. - Tech & Co, du lundi 11 juillet 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Alors que Google, Apple, Facebook et Amazon n'en finissent pas de donner du fil à retordre aux opérateurs européens, les géants de la tech chinoise commencent également à arriver sur le Vieux Continent et à conquérir le marché mondial. Avec Weibos, Alibaba ou encore Tencent, la Chine est, elle aussi, devenue un acteur majeur sur le front de la technologie. Mais pour faire face aux GAFA américains et géants du web chinois, comment l'Europe doit-elle évoluer ? - Avec: Gilles Babinet, Digital champion pour la France auprès de la Commission européenne. Fabrice Cavarretta, auteur de "Oui, la France est un paradis pour entrepreneurs". Et André-Jacques Auberton-Hervé, co-fondateur et PDG de Soitec. - Tech & Co, du mercredi 29 juin 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Microsoft a annoncé en début de semaine l'acquisition de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars. Alors que le réseau social professionnel n'a toujours pas fait la preuve de son modèle économique, il s'agit pour le géant américain d'un investissement stratégique. Habitué à acheter des technologies et des expertises, l'éditeur de Windows rachète cette fois une base de données, un super carnet de 433 millions d'adresses. Mais que compte-t-il en faire ? - Avec: Frédéric Bianchi, journaliste à la rédaction de BFM Business. Laurence Lafont, directrice de la division Secteur Public de Microsoft France. Éric Legale, directeur général d'Issy Média. Émile Leclerc, directeur d'études chez Odoxa. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 18 juin 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Les valeurs à l'achat: Microsoft et Groupe Partouche. - Avec: Christopher Dembik, responsable groupe de la recherche macroéconomique à Saxo Bank. Virginie Robert, présidente de Constance Associés. Sébastien Lalevée, directeur général de la Financière Arbevel. Et Pauline Tattevin, journaliste à BFM Business. - C'est votre argent, du vendredi 17 juin 2016, présenté par Marc Fiorentino, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Un partenariat pour le moins stupéfiant : Microsoft s'allie à la start-up californienne Kind Financial, dont la technologie permet un suivi précis des graines de cannabis, du producteur au consommateur. Le géant de l'informatique offrira donc cette solution aux autorités locales dans le cadre de son service de cloud (stockage de données) destiné spécifiquement aux administrations. USA: Microsoft s'allie à une startup pour suivre les ventes de cannabishttps://t.co/Xvf8ys0HGV #AFP pic.twitter.com/M09JZiRoqq- Agence France-Presse (@afpfr) 17 juin 2016 La marijuana reste illégale au niveau fédéral mais son usage médicinal est autorisé dans 25 Etats. Seuls quatre Etats (Colorado, Oregon, Alaska et Washington) tolèrent son usage récréatif. Cinq autres, dont la Californie, pourraient les rejoindre cet automne. Les ventes légales de cannabis pourraient dépasser les 6 milliards de dollars cette année aux Etats-Unis. Si les électeurs californiens valident son usage récréatif, elles pourraient atteindre 25 milliards de dollars en 2020.
Vidéos Argent/Bourse
Microsoft a annoncé lundi, via un communiqué, qu'elle achète LinkedIn pour 26,2 milliards. Il s'agit d'une des plus importantes acquisitions du secteur technologique de ces dernières années. C'est sur un média bien connu, Business Insider, que Satya Nadella et Jeff Weiner ont détaillé le pourquoi de l'opération. Par ailleurs, aucune fuite ni rumeur, pouvant nuire aux deux groupes cotés en Bourse, n'a filtré. Autant dire que la communication autour de ce rachat a été maîtrisée et réussie. - Avec: Fabrice Pelosi, conseiller en communication chez Tilder. - Tech & Co, du mardi 14 juin 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Hier, Microsoft a annoncé l'acquisition de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars. Alors que le réseau social professionnel n'a toujours pas fait la preuve de son modèle économique, il s'agit pour pour le géant américain d'un investissement stratégique. Habitué à acheter des technologies et des expertises, il rachète cette fois une base de données, un super carnet de 433 millions d'adresses. - Avec: François Barrault, président de l'Idate. - 18h l'heure H, du mardi 14 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
C'est l'un des plus gros rachats jamais vu dans le milieu des nouvelles technologies. Hier, Microsoft a annoncé l'acquisition de Linkedin pour 26,2 milliards de dollars. Comment expliquer cette offensive de Microsoft sur le monde professionnel ? Selon Olivier Gélis, directeur général de Robert Half International, il n'y avait aucune communication entre l'utilisateur final et le groupe information. Le rachat du réseau social professionnel est donc la pièce qui lui manquait pour être un acteur de l'économie en réseau. En effet, Linkedin est aujourd'hui indispensable dans la stratégie de recrutement. - Good Morning Business, du mardi 14 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Microsoft a annoncé le rachat de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars. Il s'agit pour le géant américain du plus gros rachat de son histoire. L'offre, intégralement payable en cash, sera lancée à 196 dollars par action. Elle représente une surcote de près de 50% par rapport au cours actuel d'un site dont la valorisation était de 17 milliards de dollars avant l'offre de rachat. À noter que le réseau social professionnel n'a toujours pas fait la preuve de son modèle économique. En effet, LinkedIn peine à être rentable bien qu'il possède 433 millions d'inscrits dans le monde. - Avec: Virginie Robert, présidente de Constance Associés. Et Olivier Sichel, PDG du groupe LeGuide.com. - Tech & Co, du lundi 13 juin 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Voilà qui devrait aider le cloud de Microsoft à rivaliser un peu plus avec Google. Le géant de l'informatique Microsoft va acquérir le réseau social professionnel LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars, ont annoncé les deux parties ce lundi. La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année. Elle sera la plus grosse acquisition de l'entreprise fondée par Bill Gates depuis que Satya Nadella en a pris la tête, en 2014. Les actions de Linkedin seront rachetées 196 dollars. L'action s'est appréciée en bourse de près de 50%. à l'ouverture de la séance à Wall Street. Jeff Weiner restera le PDG de Linkedin, qui s'est affirmé en 13 ans d'existence comme le leader incontesté du secteur, avec 433 millions de membres (en augmentation de 19% sur un an) et un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars l'an dernier. Our CEO jeffweiner's reflections on today's announcement that LinkedIn will be joining forces with Microsoft. https://t.co/TV43SkvXK5- LinkedIn (LinkedIn) 13 juin 2016
Vidéos Argent/Bourse
Diagnostiquer une maladie à partir de ce que vous taper dans votre moteur de recherche : c'est l'idée un peu folle sur laquelle se sont penchés plusieurs scientifiques qui travaillent pour Microsoft. Dans une étude qui vient de paraître ils affirment qu'il sera bientôt possible d'identifier certaines maladies avant même que les patients ne soient diagnostiqués.
Vidéos Argent/Bourse
A son tour, Microsoft agit contre les mots de passe trop facilement piratables. Microsoft a décidé de ne plus accepter, purement et simplement, des mots de passe comme 1,2,3,4,5...
Vidéos A la une
Microsoft et Facebook annoncent qu'ils font installer ensemble un gigantesque câble internet sous-marin à travers l'océan Atlantique. Le câble sera baptisé 'Marea'. D'une longueur de plus de 6000 kilomètres, il reliera la côte est des Etats-Unis et l'Espagne. De là, il pourra être relié à d'autres réseaux vers l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie. > Carte des câbles sous-marins - cliquer ici Dans un communiqué commun publié ce jeudi, les deux géants technologiques américains affirment que cet équipement est censé faire face 'à la demande croissante des consommateurs pour des connexions fiables et à haut-débit'. Cela permettra donc d'accélérer le fonctionnement d'internet en priorité pour les utilisateurs de Microsoft et de Facebook. La construction commencera cet été et s'étalera jusqu'en octobre 2017. Le réseau sera ensuite géré par Telxius, une filiale du groupe de télécommunications espagnol Telefonica spécialisée dans les infrastructures.
Vidéos A la une
Après le bras de fer entre Apple et le FBI, c'est le géant informatique Microsoft qui relance la bataille pour la protection des données aux Etats-Unis. Jeudi, Microsoft a décidé de poursuivre le gouvernement américain. En cause : les mandats de perquisition délivrés par la justice pour consulter secrètement les e-mail des clients de Microsoft. Des pratiques jugées contraires à la Constitution américaine par l'entreprise de Redmond. 2600 enquêtes secrètes Microsoft demande à pouvoir prévenir ses clients - dans certaines conditions - quand ils sont surveillés, surtout lorsque leurs données sont stockées sur les fameux clouds. Des serveurs externes à l'entreprise. Or le développement du cloud computing permet aux enquêteurs de surveiller ces données sans avoir besoin de prévenir Microsoft. L'entreprise a révélé qu'en dix-huit mois 2600 enquêtes secrètes avaient ainsi permis de violer la confidentialité de ses clients. Ce nouveau bras de fer intervient alors que l'entreprise Apple est aussi en conflit avec le grouvernement américain. Le FBI réclamait le débloquage d'un Iphone qui avait appartenu à un terroriste. Apple avait refusé. Mais le FBI avait gagné la bataille en parvenant à débloquer le téléphone grâce à l'aide d'une entreprise externe.
Vidéos Sciences
OEIL DU WEB. Dans le domaine de l'intelligence artificielle, Microsoft a décidé de passer à la vitesse supérieure en développant l'application Tay. Ce bot, capable de participer à des conversations sur des réseaux sociaux et des applications de messagerie comme Snapchat, a été hyperactif ces derniers jours sur Twitter. Des internautes ont testé ses limites et le robot est tombé dans le piège en tweetant notamment que Trump était "notre seul espoir".
Vidéos A la une
Un an après le scandale du LuxLeaks, la question de la protection des lanceurs d'alerte est toujours au centre des débats. Plusieurs ONG se sont rassemblées au pied de la Commission européenne pour réclamer un cadre juridique pour ces personnes. Antoine Deltour, à l'origine des fuites sur le LuxLeaks, et le journaliste Edouard Perrin, qui a relayé ces informations, sont ainsi tous deux poursuivis par la justice luxembourgeoise. Selon Aurore Chardonnet, en charge des questions fiscales chez Oxfam, sans protection légale moins de personnes prendront le risque de révéler de nouveaux scandales. " Et pourtant ils ont des informations utilisées y compris par la Commission dans le cadre d'investigations. On a besoin de ces personnes-là', insiste-t-elle. Depuis les révélations l'année dernière sur les accords passés entre le Luxembourg et près de 300 multinationales, l'Union s'est engagée à mettre en oeuvre plus de transparence. Mais Eurodad, le Réseau européen sur la dette et le développement, reste sceptique. Tove Ryding, chargée de la fiscalité pour l'ONG, précise que " nous ne sommes toujours pas autorisés à savoir ce que les multinationales paient comme taxes. Et les entreprises ne paient pas plus de taxes. Le chemin est donc encore long avant de régler le problème ". Des premières sanctions sont déjà tombées. Fiat et Starbucks ont été condamnés pour des avantages fiscaux illégaux. Selon la presse néerlandaise la Commission mènerait d'autres enquêtes à l'encontre de multinationales. ------------------------------------------- Lanceurs d'alerte, journalistes, avocats, activistes et économistes se retrouveront les 14 et 15 novembre à Montreuil à l'occasion du Salon du livre de lanceuses et lanceurs d'alerte pour débattre sur le lancement d'alerte et le manque de protection juridique. L'objectif est d'attirer davantage l'attention sur l'importance des lanceurs d'alerte et sa promotion à travers la publication.
High-Tech
Microsoft a annoncé cette semaine le lancement du Surface Book, son premier ordinateur portable, capable notamment de se transformer en tablette. Le voici en images. 
Vidéos A la une
Mark Zuckerberg et Bill Gates s'y sont engagés samedi devant les Nations unies : ils comptent fournir Internet à toute la planète d'ici 2020. Lors de son discours, le fondateur de Facebook expose notamment son intention d'équiper les camps de réfugiés. "Cela permettra à ces réfugiés d'avoir un meilleur accès aux aides communautaires, et ils pourront aussi garder des liens avec leur famille et leurs proches.", se réjouit-il.
Vidéos A la une
La chute des marchés boursiers chinois a été largement occultée par la crise grecque à la Une des journaux européens. Mais ça ne veut pas dire que c'est moins important. Au contraire, beaucoup disent que cette chute pourrait avoir un impact plus grand sur l'économie mondiale que la crise en Grèce. Dans Business Line nous analysons ce qui s'est passé exactement en Chine. Pas seulement le mois dernier mais au cours de ces dernières années. Les marchés boursiers chinois sont en chute libre depuis la mi-juin. Pendant cette période, le gouvernement a fait de son mieux pour stopper l'hémorragie boursière. La question est de savoir si ce plongeon n'est juste que la correction d'une année de gains importants ou bien le premier signe de problèmes économiques plus profonds. Enfin notre minute des technologies de l'information s'intéresse au lancement de Windows 10. La dernière offre de Microsoft promet beaucoup de choses mais soulève aussi des questions. Quand pourrez-vous profiter de Windows 10 ? Est-il vraiment disponible gratuitement pour chacun ? Est-il vrai que son support ne sera pas un DVD ? Business Line vous dit tout.
High-Tech
Une importante faille de sécurité sur Windows pourrait laisser place à des virus sur les ordinateurs. Explications. 

Pages

Publicité