La plupart des religions affirment qu’il y a quelque chose après la mort. Une thèse que confirment les "expérienceurs".

Les "expérienceurs", ce sont les personnes ayant vécu une Expérience de Mort Imminente (EMI), c’est-à-dire qui sont revenues à la vie après avoir été considérées comme décédées durant un laps de temps.

Les conditions physiologiques de cet aller et retour vers l’infini sont attestées par une étude menée sur 2060 patients en 2014 par l’université britannique de Southampton. Elle révèle que dans les instants suivant la mort, le cerveau reste conscient environ 3 minutes. Pendant cette période, tel un périscope, il permettrait de savoir ce qui se passe de l’autre côté.

Tout commence par une période de dédoublement durant laquelle beaucoup de victimes ont eu le sentiment sensation de quitter leur corps et de s’observer du "dessus" avec des médecins s’affairant autour d’eux.

Une "sensation de paix"

Puis, les témoignages font état de l’entrée dans un tunnel. Baigné par une lumière blanche et, au bout d'un tunnel, des êtres lumineux, parfois d’une essence inconnue. Cette expérience apporterait une sensation lénifiante. Victime d’un EMI, le journaliste Philippe Labro parle "d’espace velouté" et "sensation de paix". D’autres témoignages sont plus inquiétants, mais ils sont minoritaires.

Après cette incursion dans l’infiniment grand, le retour dans le corps, à la fin de l’EMI, est souvent vécu comme une épreuve par de nombreuses "expérienceurs", qui déclarent se sentir à l’étroit.

Publicité
Ces différentes expériences résultent-elles des effets liés à la désoxygénation du cerveau après la mort ou ouvrent-elles effectivement une porte vers l’au-delà ? Nous finirons tous par le savoir. Il suffit d’attendre…
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité