Experte en crochet, Agata Olek s'est aidée de plusieurs compagnonnes venues de tous horizons afin de revêtir deux maisons de laine rose.

De la laine rose pour évoquer "l'espoir" et "l'amour"

#ourpinkhouse #finland

Une photo publiée par olek (@oleknyc) le

Une locomotive, une pièce entière, la célèbre statue du taureau de Wall Street… Voilà le genre de victimes d’Agata Olek, connue pour envelopper de crochet tout et n’importe quoi. L’artiste d’origine polonaise a réitéré l’expérience à une toute autre échelle en recouvrant deux maisons de laine crochetée, à Avasta en Suède et à Kerava en Finlande.

Dans la demeure de Kerava vivait autrefois un certain Karl Jacob Svensk, explique le Journal du Design. Forcé de fuir l’endroit avec sa famille pendant la Seconde Guerre mondiale, il est parvenu à y revenir peu après. En parant le bâtiment de rose, Agata Olek veut rendre hommage à toutes les personnes obligées de fuir leur foyer à cause de la guerre. Selon son site internet Olek, l’œuvre est "symbole d’un futur radieux, rempli d’espoir" et "d'amour".

Publicité