Votre assureur auto a décidé de vous lâcher ? Pas de panique, vous pouvez quand même vous assurer ! Voici la marche à suivre.

Ça y est ! Votre assureur s'est fâché. Il vient de résilier votre contrat d'assurance auto... Il en a le droit, à l'échéance du contrat ou dans certains cas (notamment après un accident, si vous avez commis une grave infraction). Consolez-vous : une autre compagnie, voire votre banque (qui propose aussi des contrats), peut accepter de vous accueillir. Sur certains sites Internet, comme assurland.com, vous pouvez faire en quelques clics le tour du marché.

Publicité
Mais ne trichez pas ! En cas de fausse déclaration ("des accidents, moi, jamais !"), l'assureur pourrait réduire l'indemnisation, et même (s'il prouve votre mauvaise foi) refuser de verser quoi que ce soit, à vous comme à vos éventuelles victimes. Et là, catastrophe, ce serait à vous de les dédommager : cela peut coûter une fortune !

Mon assureur auto m'a viré : que faire ?

Publicité