Frappé par un séisme de magnitude 7,7 ce mardi, le Pakistan a eu le droit à une petite surprise après ce terrible tremblement de terre. Une île a émergé des eaux comme par magie.

Capture d'écran Twitter

Le puissant séisme d’une magnitude de 7,7 qui a touché le Pakistan, ce mardi, a donné naissance à une drôle de créature : une île sortie comme par miracle de la mer d’Arabie. Suite au tremblement de terre, les habitants de Gwadar (Pakistan), ville portuaire, ont vu émergé au bord de l’eau un bout de terre, à quelques centaines de mètres de la côte. “Ce n’est pas une petite chose, mais un truc immense qui est sorti de sous les eaux”, a lâché Muhammad Rustam, un habitant de Gwadar. Le monticule ferait plus d’une vingtaine de mètres de hauteur, une quarantaine de mètres en longueur et une centaine en largeur.

Selon des scientifiques pakistanais, l’île s’apparenterait plutôt à un "volcan de boue" poussé à la surface par la pression du gaz méthane lors du séisme. "Zalzala Koh", comme la surnomme les Pakistanais, ne serait pas une structure fixe, elle devrait donc se désintégrer au fil des mois. Ce genre de phénomènes peut arriver lorsqu’un tremblement de terre s’avère être puissant. Lors du séisme de 2011 au Japon qui avait donné lieu à un Tsunami, l’axe de la Terre avait été déplacé de 17 centimètres, ce qui avait raccourci cette journée de 1,8 microseconde, selon la Nasa.

Au moins 208 personnes ont trouvé la mort

Publicité
Ce tremblement de terre, qui a touché une région pauvre et reculée du Pakistan, aurait fait plus de 208 victimes et 300 blessés. Abdul Rasheed Baluch, haut responsable de la province de Baloutchistan, a confirmé la gravité du séisme : "Environ 90% des maisons du district ont été détruites. Presque toutes les maisons faites de boue se sont effondrées", a-t-il affirmé. Selon les autorités locales, la puissante secousse aurait même été ressentie en Inde et en Iran.