Alors que l’on fait état de sept morts après l’incendie du Norman Atlantic dimanche au large de la Grèce, un rapport révélait déjà six dysfonctionnements concernant la sécurité incendie du ferry.

©Paris Port State Control

Le Norman Atlantic aurait-il dû prendre la mer ? C’est ce qu’essaye de déterminer aujourd'hui une enquête ouverte par le parquet de Bari en Italie.

A lire aussi : Ferry sud-coréen : les lycéens qui ont survécu témoignent

Mais d'après un rapport du Paris Port State Control, daté du 19 décembre dernier et ressorti des archives dimanche par un journaliste basé en Grèce, le navire n'était pas aux normes.

L’organisme chargé de l’inspection des navires étrangers dans des ports nationaux faisait déjà état de "dysfonctionnements" concernant la sécurité incendie sur le Norman Atlantic. Il pointait notamment du doigt celui de l’une des portes pare-feu responsable de la propagation de l’incendie au pont inférieur. D'autres points étaient incriminés comme la défaillance des systèmes d'évacuation ou l'absence des signaux de détresse en cas de situations d'urgence.

Un bateau fiable pour l'armateur italien

Carlo Visentini, l’armateur italien, a déclaré, après le déclenchement de l’incendie, être certain de la sécurité de son navire, sorti en 2009 du chantier naval.

Selon lui, le dysfonctionnement de la porte pare-feu, située précisément à l’endroit où s’est déclaré l’incendie, était un problème réglé de longue date.

Publicité
Le Norman Atlantic, qui transportait 478 personnes, a pris feu en pleine mer Adriatique dimanche. Selon la marine militaire, tous les passagers ont rejoint la terre ferme dès lundi midi. Seuls quelques membres de l’équipage restaient encore à bord. Pour le moment, le ministre grec de la Mer a annoncé la mort de sept personnes.

Le ferry de 186 mètres de long devrait, quant à lui, être remorqué jusqu’au port de Brindsi, en Italie, dès que les conditions météorologiques le permettront.

A voir sur le même thème : L'incendie du ferry Norman Atlantic sous contrôle

En imagesEn images : le ferry "Norman Atlantic" en feu au large de la Grèce

Une vaste opération de sauvetage en mer

  Dimanche matin, le "Norman Atlantic" a lancé un signal de détresse près de l’île grecque d’Othoni, située dans le canal d’Otrante, en raison d’un feu à bord. Le feu se serait déclaré sur le pont réservé aux véhicules des passagers. Le ferry italien, qui se dirigeait vers le port d’Ancône, transportait à son bord 478 personnes issues de 26 nation...

Les rescapés ont été rapidement évacués grâce à l'intervention des secours

 

Le "Spirit of Piraeus" fait partie des navires marchands réquisitionnés pour le rapatriement des victimes

 

Les médecins de l'hôpital de Brindisi ont administré les premiers soins aux rescapés

 

La Croix Rouge italienne a établi des camps pour les rescapés au port de Brindisi

 

Autres diaporamas

Publicité
Publicité