En Sibérie, le lac de Labynkyr intrigue et fait beaucoup parler de lui. Un monstre semblable au Loch Ness y aurait été aperçu l'an dernier.

D'après les contes de la région ce monstre serait surnommé "the devil" (le diable) et n'aurait rien à envier à son homologue écossais. Cette rumeur est née d'un fait naturel, le lac de Labynkyr ne gèle jamais même en temps de grand froid. Ainsi, il laisse le loisir à toute sorte d'étrangeté de la nature de vivre dans ses eaux. Toujours d'après la légende, la bête mesurerait plus de 10 mètres de longueur. Tous ces dires sont étayés par une étrange photo du lac où l'on peut apercevoir une tâche noir, comme une tête qui sort de l'eau. Ce qui n'est pas sans rappeler toutes les preuves qui ont été rassemblées pour essayer de prouver l’existence de son collègue écossais.

Publicité
Des géologues qui ont plongé dans ces eaux à -42 degrés ont retrouvé des restes de mâchoire et de squelette qui pourraient être ceux de la créature. De même, des scientifiques ont pu observer les fonds du lac à l'aide d'un robot. Un objet horizontal de 6 mètres, trop grand pour être un poisson, y auraient été repérés. Au dernières nouvelles, les scientifiques sont incapables de donner une explication rationnelle à cette découverte. Ce qui ne manque pas d'ajouter des arguments aux spéculateurs. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité