Le gouvernement Italien, qui cherche a renflouer ses caisses, espère céder rapidement le bail de Poveglia, petite île de la lagune de Venise. Problème : l’îlot est considéré comme le plus hanté de la planète.

©Capture d'écran google Earth

Afin de diminuer sa dette, le gouvernement Italien cherche actuellement à se séparer de plusieurs de ses propriétés. L’Etat voudrait notamment céder le bail de l’île de Poveglia, à côté de Venise. Celle-ci souffre cependant d’une réputation macabre : celle de l'île la plus hantée au monde.

En effet, l’île a été utilisée à l’époque romaine comme un lieu d’isolement pour les victimes de la peste noire. La version américaine du Huffington Post indique que 100 000 morts ou infectés ont été conduits sur ce lieu pour y être brulés.

L’îlot a aussi abrité un hôpital psychiatrique de 1922 à 1968. Bien évidemment, la légende veut qu’un médecin y ait pratiqué d’horribles expériences sur certains de ses patients. Ces derniers, réapparus sous la forme de fantômes, l’auraient poussé à se suicider.

En outre, des cadavres de soldats tombés durant la Seconde Guerre mondiale y auraient également été déposés.

Désormais, ce sont les fantômes et esprits tourmentés qui reviendraient hanter les lieux. La rumeur parle en effet de phénomènes paranormaux qui s’y produiraient régulièrement.

Bientôt un hôtel de luxe sur l’île hantée ?

Publicité
Le gouvernement Italien souhaite céder un bail de 99 ans pour l’île tout en en restant le propriétaire. D’après le Nouvel Observateur, les dirigeants espèrent notamment pouvoir transformer l’hôpital en hôtel de luxe.Contacté par The Telegraph, les responsables du pays n’ont pas souhaité communiquer le prix demandé.

Ci-dessous, un aperçu de l'île en vidéo

mots-clés : île, Gouvernement
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité