D’après une étude réalisée par un chercheur de l’Université Anglia Ruskin (Royaume-Uni), la fréquence des relations sexuelles pourrait influencer le salaire. Concrètement, plus on ferait l’amour, mieux on gagnerait sa vie.

Selon une récente étude repérée par le Huffington Post, plus on fait l’amour, mieux on gagne sa vie. Accompagné de son équipe de l’Université Anglia Ruskin (Royaume-Uni), le Dr Nick Drydakis, s’est amusé à analyser les courbes de salaires et celles des fréquences des rapports sexuels. Il en est arrivé à la conclusion suivante : les personnes ayant 4 relations sexuelles au minimum par semaine gagnent en moyenne 5% de plus que celles qui font moins l’amour.

Une étude réalisée auprès de 8000 personnes

Pour en arriver à ce constat, les auteurs de l’étude se sont focalisés sur le comportement de 8000 personnes âgées entre 26 et 50 ans. Ils ont également noté que les personnes ayant une vie sexuelle inexistante gagneraient en moyenne 3% de moins que les personnes ayant des activités intimes, même sporadiques. Cependant, il existe deux lignes de pensée découlant de ces conclusions.

"Les gens ont besoin d'aimer et d'être aimés"

Publicité
Soit les personnes épanouies sexuellement réussissent plus facilement dans leur vie professionnelle, soit les gens qui cartonnent dans leur travail sont plus attractifs. "Les gens ont besoin d'aimer et d'être aimés", a expliqué le Dr Drydakis. "L'absence de ces éléments peut mener à vivre de l'anxiété ou à la dépression, ce qui peut affecter leur vie professionnelle".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité