Jean Carey-Remonay a pratiquement perdu la vision, blessé par une mine lors de son adolescence. A 79 ans, alors qu'il s'asperge les yeux d'une eau dite bénite, sa rétine se répare. Retour sur ce qui pourrait être appelé un miracle.

Jean Carey-Remonay a perdu un oeil et une partie du deuxième à cause d'une mine à l'adolescence. Elle avait été oubliée après la guerre. Il n'avait plus qu'une vision de 3/20ème. L'homme a tout fait pour garder son deuxième oeil, mais sa vue a empiré de plus en plus. Il a dû se faire opérer. Après l'opération une ultime épreuve l'attendait : passer trois semaines la tête à l'envers.

Le médecin est incapable de lui donner une explication rationnelle

Un jour, l'homme se rend à la grotte de Romonet, à seulement 9km de chez lui. Il prie alors la Vierge et se passe de l'eau de la source sur ses yeux malades. Geste qu'il a déjà reproduit beaucoup de fois, et qui n'a jamais aboutit à rien de concret. Cette fois-ci, la Vierge aurait pourtant entendu ses prières. Quelques heures après, il voit de mieux en mieux. Il court chez son médecin, qui ne comprend pas ce qui s'est passé : l'homme est guerri. Son médecin est incapable de lui donner une explication rationnelle.

Publicité
A Besançon les hommes de l'évéché restent prudents. Ils ont exprimé leur joie face à la guérison de cet homme mais n'ont pas confirmé un acte divin ou quoique ce soit. En attendant, acte de dieu ou non, l'homme a retrouvé la santé, et c'est peut être finalement tout ce qui compte.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité