Alors qu’ils exploraient les grandes profondeurs, des scientifiques américains ont découvert une espèce de pieuvre jusque-là inconnue. Blanche et translucide, ils l’ont surnommée du nom du célèbre petit fantôme .

Lors d’une plongée géologique exploratoire au large d’Hawaï, dans l'océan Pacifique, des scientifiques ont découvert par hasard une petite pieuvre jusque-là inconnue, a annoncé l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Petite, blanche et translucide, elle évoluait à une grande profondeur inédite pour les céphalopodes. Les explorateurs ont décidé de l’appeler Casper, comme le petit fantôme (voir la vidéo ci-dessus). 

L'animal a été observé au cours d'une mission menée par le navire Okeanos Explorer dans l’archipel d’Hawaï. L’expédition, financée par des fonds fédéraux, a été mise en place depuis 2008 pour sillonner la planète et explorer la vie marine et la géologie.

A lire aussi- La pieuvre : une grande capacité à s'adapter

Une espèce inédite

"Tandis que le  ROV (véhicule télécommandé Deep Discoverer, ndlr) traversait une zone rocheuse plate saupoudrée de sédiments à 4 290 mètres (de profondeur), il a rencontré un remarquable petit octopode posé sur une roche plate, a indiqué le docteur Michael Vecchione, l'un des responsables de l'Agence américaine. L'apparence de cet animal différait de tout ce qu'il y avait dans les annales jamais publiées jusqu'à présent et c'est l'observation la plus en profondeur jamais effectuée pour cette espèce de céphalopode."

Publicité
Cette nouvelle petite pieuvre se caractérise par une absence de cellules pigmentaires, typiques des céphalopodes. D’après l’Agence américaine, elle ne paraît pas très musclée et a une simple rangée de ventouses sur chaque tentacule au lieu de deux. "C'est certainement une espèce jamais identifiée et qui pourrait ne pas appartenir à une famille connue", conclut l’agence.

 

Publicité