L'associé majoritaire d'un grand cabinet d'avocats d'affaires déambule dans son bureau climatisé de 120 m2 emmerdé par l'ennui d'une nouvelle journée de glande.Après avoir consulté ses mails de cul illustrés, le cours du CAC40 et choisi les 5 restaurants qu'il testerait la semaine suivante avec ses clients, il décide d'aller voir son principal associé (lui-même plongé dans une partie de tétris en réseau).Une fois dans le bureau, il lui dit :- Ecoute, j'ai une terrible préoccupation à propos de mon épouse (l'héritière grâce à laquelle son cabinet possède ses clients). Je me demande si le fait de lui faire l'amour est une question de travail, ou est-ce juste une question de plaisir ?

Son associé embarrassé, lui répond sans trop se mouiller :- Franchement, je n'ai aucune idée.- Tu as une heure pour me donner la réponse, ordonne le big boss.

L'associé court voir le manager du département M&A (qui lisait l'Equipe tranquillement dans son bureau climatisé de 60m2) et lui pose le problème :- Une question, si mon associé se tape sa femme, à ton avis, c'est une affaire de travail ou c'est juste pour le plaisir ?- Alors là, j'en sais rien, lui répond-t-il.- Tu as 55 minutes pour me répondre !

Le manager va voir son collaborateur senior (en pause-café).- Si le big boss saute sa chérie, c'est du travail ou du plaisir ?- Financièrement, cette question n'est pas envisageable, je ne peux donc pas répondre.- T'as 45 minutes.

Celui-ci va voir son collaborateur junior.- Si le vieux baise sa meuf, c'est du taf ou c'est juste pour le fun ?- J'en sais rien.- 20 minutes.

Le collaborateur junior va donc voir un de ses stagiaires en pleine période de bourre, avec cinq dossiers en cours, trois mois de boulot sur le dos, des tas de docs à rédiger, la messagerie qui fume, le téléphone qui sonne sans arrêt.- Oh ! le stagiaire ! une question ?- Pas maintenant, je suis blindé jusqu'au cou, j'ai pas le temps, j'ai plein de trucs à faire.- C'est super urgent ! Il faut que tu répondes.- Vas-y ! C'est quoi ? demande le stagiaire.- Si le Big Boss fourre sa pouf, c'est du boulot ou du plaisir ?- Arrête, trop facile, c'est du plaisir ! affirme le stagiaire.- Attends ! Comment tu peux savoir aussi vite ?Le stagiaire répond indigné :- Dans ce cabinet, si jamais c'était du boulot, c'est moi qui serait en train de me la taper !

Publicité