Revue du web
Avec Atlantico
La police est en grève, mais ne le dit pas… Officiellement, nos policiers sont au travail (et sont payés pour ça). Dans la pratique, ils ont décidé d’abandonner un certain nombre de missions de maintien de l’ordre et limitent strictement leurs interventions à ce qu’ils jugent utile ou relevant de leurs attributions.
Société
Après 31 jours de grève, les salariés d'I-Télé ont voté la reprise du travail mercredi. Mais entre-temps, de nombreux journalistes vedettes de la chaîne d'informations en continu ont annoncé leur départ. 
Société
Toujours mobilisés pour obtenir de meilleures conditions de travail, plusieurs policiers ont dévoilé, via les réseaux sociaux, des photos de leur quotidien : voiture sans porte, locaux vetustes, sanitaires insalubres...
Voyager pratique
Informations sur votre vol, report ou remboursement… Il est possible de gérer au mieux une annulation de vol pour ne pas se faire avoir par la grève. Explications.  
Vidéos Argent/Bourse
A Madrid, en Espagne, les clients du premier transporteur espagnol low-cost Vueling ont traversé une nouvelle journée noire. 66 vols ont été impactés par la grève des contrôleurs aériens français. Si Vueling explique que ce désordre est le fruit de ce mouvement social, les Espagnols penchent plutôt pour une mauvaise gestion en interne. Marie Bolinches, notre correspondante sur place, résume la situation.
Vidéos Argent/Bourse
CHRONIQUE ÉCO. Le nouveau PDG prend ce lundi la tête du groupe franco-néerlandaise dont la santé financière et le contexte social restent fragiles, comme l'explique le journaliste à LCI Vincent Perrault. L'objectif principal de Jean-Marc Janaillac : mettre le plus d'avions en vol, remplis de passagers et aux meilleurs coûts tout en évitant de nouvelles grèves des hôtesses, stewards et pilotes.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/0I7mvEUT . La grève des enseignants réclamant un principal adjoint au collège Le Marin continue malgré le début du brevet. Plus sur http://wizdeo.com/s/lemanstv . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos Argent/Bourse
Depuis une semaine, les éboueurs de la métropole de Bordeaux sont en grève. Dans les rues, les poubelles débordent, créant un manque à gagner pour les commerçants en plein Euro. Les grévistes réclament une augmentation de 50 euros pour compenser celle de leur mutuelle, mais aucune négociation n'a été engagée.
Vidéos Argent/Bourse
À Bordeaux, les poubelles n'ont pas été ramassées depuis huit jours. Et pour cause : 60% des éboueurs de la capitale girondine sont toujours en grève mardi 28 juin. Les détritus s'entassent sur les trottoirs du centre historique provoquant le ras-le-bol des habitants. Aucune négociation officielle n'a été engagée.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/xMblBEHf . Les enseignants du collège Le Marin à Allonnes protestent contre l'absence d'un principal adjoint dans l'établissement. Plus sur http://wizdeo.com/s/lemanstv . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos Argent/Bourse
Jacques Myard, député LR des Yvelines, est revenu sur la décision du gouvernement à autoriser la manifestation contre la loi Travail. "Je pense que c'est une mauvaise idée de faire une manifestation parce qu'il y a des risques". Il a également précisé : "Nos policiers sont totalement éreintés. Il faut véritablement calmer le jeu et cesser ce genre de manifestations".
Vidéos A la une
La manifestation du 14 Juin qui a pris pour cible l'Hôpital Necker a porté un coup fatal aux commerces de proximité. Entre perte financière et baisse de leur clientèle, les commerçants redoutent aujourd'hui une nouvelle vague de violence en marge des contestations anti-loi Travail.
Vidéos Argent/Bourse
Ce mardi à Bordeaux, certains candidats au baccalauréat et supporters de l'Euro ont dû prendre leurs précautions pour composer avec la grève des conducteurs de bus et de tramway. Dans la soirée, la fête de la musique pourrait elle aussi souffrir de ce nouveau mouvement social.
Vidéos A la une
A deux jours de la nouvelle manifestation prévue à Paris contre la loi Travail, les syndicats espèrent que le gouvernement autorisera le cortège à défiler dans les rues jeudi. En attendant, le groupe socialiste se réunit à l'Assemblée nationale pour en débattre, avec la présence probable de Manuel Valls dont la parole est très attendue.
Vidéos Argent/Bourse
Plusieurs instituts publics et privés n'ont pas été épargnés par les grévistes en marge de la manifestation contre la loi Travail. Commerce, banques, infrastructures publiques ... l'assurance n'est pas toujours acquise. Quelques jours après que des casseurs s'en soient pris à l'hôpital Necker, l'établissement a mis en place une plateforme de collecte de dons pour financer les travaux de réparation, une facture évaluée à 200 000 euros. D'après les derniers recensements, 300 agences bancaires ont été vandalisées. Quid de la responsabilité de l'Etat et des assureurs ? - La mise au net de Pierre Kupferman, rédacteur en chef de BFMbusiness.com. - 12h L'heure H, du lundi 20 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La confirmation est tombée ce vendredi : les syndicats vont continuer de battre le pavé des rues françaises. Pour la première fois en trois mois, la ministre du Travail recevait le secrétaire général de la CGT, premier syndicat français. Philippe Martinez a évoqué un 'dialogue constructif' sur le sujet de la loi travail, mais il a dressé à la sortie de la réunion un bilan attendu : le consensus n'est pas trouvé. 'On a proposé des méthodes au gouvernement parce que ce n'est pas nous qui gouvernons. Et à la minute où je vous parle il n'y a aucune raison que ni la votation citoyenne ni les journées de mobilisation prévues soient retirées', a-t-il affirmé sur le parvis du ministère. Le principal point d'accrochage, reste la primauté des accords d'entreprise sur la branche. La ministre ne veut pas céder : 'la primauté de l'accord d'entreprise, c'est la position du gouvernement, parce qu'il nous semble aujourd'hui essentiel de laisser plus d'espace, de respiration à l'échelle de l'entreprise', a affirmé Myriam El Khomri. L'exécutif a menacé d'interdire les défilés des 23 et 28 juin, suite aux nouvelles violences survenues en marge des manifestations mardi dernier. Au premier plan de la contestation, la CGT est face à une mobilisation en perte de vitesse, mais garde le soutien des 64% de Français en faveur du retrait de la loi. Propositions de la CGT remises à la Ministre du travail et du dialogue social le 17 juin 2016 - La cgt https://t.co/N52ad8hdCc- La CGT (@lacgtcommunique) 17 juin 2016
Vidéos Argent/Bourse
Ce matin, Philippe Martinez a été reçu par la ministre du Travail Myriam El Khomri pour tenter de trouver un accord sur la loi Travail. Après une heure et demie de négociations, les désaccords ont persisté. Le secrétaire général de la CGT a expliqué que le syndicat a fait des propositions qui ont été refusées par le gouvernement. Le 23 et le 28 juin, de nouvelles mobilisations sont prévues.
Vidéos Argent/Bourse
Ce matin, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a rencontré la ministre du Travail Myriam El Khomri pour tenter de trouver un accord. "Il y a des points de désaccord entre la CGT et le gouvernement sur des choses de fond", a déclaré Philippe Martinez avant d'ajouter : "Ces désaccords sont confirmés aujourd'hui".
Vidéos Argent/Bourse
Depuis les années 70, les casseurs ont pris part aux manifestations françaises. Pour eux, le vandalisme est une manière de faire passer un message, une forme d'action politique. Ces mouvements autonomes se sont développés aux lendemains de mai 68. Les voltigeurs, policiers à moto, avaient pour mission de canaliser les casseurs. Les années 2000 ont marqué le retour des violences dans les manifestations et le retour des mouvements autonomes. En 2006, 600 personnes ont été interpellées lors d'une seule et même journée de manifestations contre le CPE.
Vidéos A la une
Au lendemain de l'assassinat du couple de policiers, le ton politique a repris ses droits. La droite demande des comptes au gouvernement sur les résultats obtenus en matière de terrorisme. Elle estime que le gouvernement ne maîtrise plus rien du tout. Dans le parti LR, Nicolas Sarkozy tape sur la CGT et veut leur faire payer des dommages causés par les manifestations. Alain Juppé, lui, veut incarner la rigueur. Il veut l'interdiction ponctuelle des manifestations. Dans le cas d'une présidence de droite, parviendra-t-on à éradiquer le terrorisme ? - Bourdin Direct, du jeudi 16 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Les cheminots ont reconduit leur mouvement de grève. Le trafic TER sera encore perturbé.
Vidéos A la une
Hier, François Hollande a évoqué la possibilité d'une réquisition face aux grèves qui perturbent le pays à la veille de l'ouverture de l'Euro 2016. Il a également annoncé qu'il n'aura recours à cette mesure que si elle est vraiment indispensable. Pour Thierry Arnaud, le président de la République a changé de ton et de tactique. Jusqu'à présent, l'attitude du gouvernement notamment sur la loi El Khomri et les mouvements sociaux n'ont produit aucun effet positif. C'est pour cela que Matignon a changé de registre et fait planer la menace de réquisition. - Bourdin Direct, du vendredi 10 juin 2016, sur RMC.
Vidéos Argent/Bourse
Les rues de France font l'objet de tensions sociales et le Medef dénonce le "sentiment d'impunité" des syndicalistes. Sur le plan sportif, la scène semble ordinaire pour un pays organisateur de l'Euro 2016, toujours sous l'état d'urgence. Des casseurs s'en prennent aux magasins et visent les policiers. Deux de ses derniers ont été d'ailleurs assassinés, lundi, par un Français qui se revendique de Daesh. Les organisations syndicales, elles, continuent de s'agiter contre la loi Travail. Dans ce contexte, les entreprises sont désorientées. Faut-il un "service minimum économique" pour interdire la paralysie, comme le propose Pierre Gataz ? - Avec: Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d'OpinionWay. Thibault Lanxade, vice-président du Medef en charge des TPE-PME. Emmanuel Lechypre, éditorialiste BFM Business. Et Frédéric Valletoux, président du Comité régional du tourisme d'Île-de-France. - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 14 juin 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
À l'appel de la CGT et de Force ouvrière (FO), qui voulaient montrer que l'opposition à la loi Travail ne pliait pas, plusieurs personnes ont manifesté ce mardi à Paris. Ils étaient entre 75 000 et 80 000 personnes dans la capitale, a indiqué la préfecture de Paris, tandis que les syndicats annoncent de leur côté un million de manifestants. Mais cette nouvelle manifestation a vite dégénéré en affrontements entre casseurs et forces de l'ordre. Au moins 40 personnes ont été blessées en marge du défilé, a indiqué la préfecture, dont 29 membres des forces de l'ordre. Comment alors sortir du bras de fer entre le gouvernement et les syndicats contestataires ? - Avec: Clotilde Valter, secrétaire d'État à la Formation professionnelle et à l'Apprentissage. - 18h l'heure H, du mardi 14 juin 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
À Marseille, les parents ne sont même plus surpris par les grèves de cantines scolaires, et font appel aux nounous, ou aux grands-parents. À la gare Saint-Charles, les transports en commun sont plus affectés, un ter sur deux circule contre deux TGV sur trois. Les marseillais ont appris à s'adapter. Les syndicats qui manifestent cet après-midi, sont déterminés à faire plier le département.
Vidéos A la une
Les opposants à la loi Travail, avec la CGT en tête, se retrouvent aujourd'hui dans la rue pour une manifestation nationale. Toutefois, pour Hervé Gattegno, il est évident que ce texte ne mérite plus une telle bataille. Certes, il remet en cause certains principes, mais il aura peu d'effets sur le droit du travail et la lutte contre le chômage. Sans les ultimatums de la CGT, les blocages et les grèves, jamais le gouvernement n'aurait pu faire de cette réformette l'enjeu d'un tel bras de fer. Si François Hollande et Manuel Valls peuvent donc se présenter comme des réformateurs audacieux, c'est à Philippe Martinez qu'ils le doivent. - Bourdin Direct, du mardi 14 juin 2016, sur RMC.
Vidéos Argent/Bourse
À la veille de la mobilisation nationale contre la loi travail, la grève illimitée se poursuit à la SNCF. Deux syndicats ont appelé à une grève reconductible : la CGT et Sud Rail. Le trafic des trains devrait s'améliorer ce lundi. Selon les prévisions de la SNCF, il y aura en moyenne 9 TGV sur 10 et 7 TER sur 10 ainsi que 6 transilien sur 10 mais seulement 1 intercité sur 2.
Vidéos Argent/Bourse
La grève des pilotes d' Air-France KLM se poursuit. Elle est prévue pour durer jusqu'à mardi à l'appel de deux syndicats. Ce lundi, la compagnie prévoit d'assurer en moyenne 80% de ses vols : près de 85%" des vols long-courriers et intérieurs et "plus de 70%" des vols moyen-courriers de et vers Roissy-Charles-de-Gaulle". La grève est par ailleurs désapprouvée par le syndicat des pilotes néerlandais.
Vidéos A la une
Après 21 jours de conflit, les salariés de la raffinerie de Feyzin ont voté la reprise de l'activité.
Vidéos A la une
Au dernier moment, ils ont été nombreux à devoir changer leurs billets. A Roissy : près d'un quart des vols moyens courriers n'étaient pas assurés ce samedi. Le résultat du premier jour de grève des pilotes Air France. Selon la direction, ils étaient 25% de grévistes. Ils dénoncent une baisse de la rémunération des pilotes liée à un plan d'économies mis en place au 1er juin. Aucun rendez-vous n'a été pris entre la direction et les syndicats d'ici mardi soir, dernier jour de grève. Dimanche, les prévisions de trafic sont les mêmes qu'aujourd'hui : 80% des vols devraient être assurés.

Pages

Publicité