On s'attendait à une grande place financière comme Londres, ou une ville où fleurissent les start-up comme San Francisco, mais c'est finalement à Bombay que les expatriés touchent les meilleurs salaires.

Selon une enquête publiée par l'observatoire de la banque britannique HSBC, un expatrié travaillant dans la mégalopole indienne touche en moyenne 217 165 dollars par an, soit plus du double que la moyenne mondiale, établie à 99 903 dollars…

Dans ce nouveau focus de la dixième édition de l’étude HSBC « Expat Explorer » réalisé en partenariat avec l’institut de sondage YouGov, 46 pays ont été sélectionnés sur un total de 27 587 expatriés sondés dans 159 pays.

Publicité
Ces expatriés ont très souvent des profils surdiplômés. Ils bénéficient souvent de programmes spéciaux visant à faciliter leur installation. L’explication de ce constat se trouverait dans l’arrivée de nombreuses compagnies du BTP, notamment allemandes. Ces grands groupes sont intéressés par le dynamisme économique de l’Inde et n’hésitent pas à expatrier des ingénieurs et autres experts. Ces derniers semblent très bien rémunérés et bénéficient d’avantages afin de les motiver à bouger vers cette destination. En deuxième position du top 5 des villes qui payent le mieux, viennent San Francisco, Zurich, puis Shanghai et Genève. Zurich et Doha sont les destinations où les expatriés voient leur revenu disponible augmenter le plus (77% des expatriés de ces deux villes), suivies par Koweït City (75%), Riyad (74%) et Séoul (73%), disposant ainsi d’un meilleur pouvoir d’achat.

Léger recul des places asiatiques

Dans les 10 premières villes du classement, on note la... > Lire la suite sur Studyrama

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet