Un candidat aux élections municipales à Ouzouer-sur-Trézée (Loiret) a récemment été épinglé après que des photos de lui en train de tirer à la carabine sur des portraits de François Hollande ont été publiés sur Facebook. Plus de détails.

©Capture Ecran - Yagg.com

Une blague potache. C’est ce qu’a invoqué Alexandre Capy pour justifier les photos qu’il a postées sur Facebook et sur lesquelles on le voit en train de tirer à la carabine sur le président Hollande, mais aussi sur Martine Aubry, rapporte Europe 1. Candidat aux élections municipales à Ouzouer-sur-Trézée (Loiret) ce père de famille se trouve actuellement en mauvais posture et contraint de s’expliquer sur l’origine ces photos repérées par le site Yagg.com . "Elles datent de 2012, et ressortant maintenant pendant la campagne… " a-t-il ainsi regretté au micro de la radio. Assumant les faits et ne cherchant pas à cacher sa proximité avec le mouvement d’extrême droite Renouveau, Alexandre Capy a cependant assuré qu’il ne souhaitait pas que ces clichés deviennent publics.

Publicité
"Je reconnais que ce n’était pas très malin"'Le lendemain de l'élection présidentielle, mon fils a demandé à découper des photos dans un journal, qu'il a mises sur une planche pour en faire des cibles. J'ai cautionné cela, je l'admets. Je comprends que cela puisse heurter et choquer, et je reconnais que ce n'était pas très malin", a-t-il confié dans les colonnes de la République du Centre. Soucieux de relativiser la portée de ces photos, le candidat aux municipales a par ailleurs souligner au Lab d’Europe 1 : "Il faut replacer ça dans un contexte où on habite à la campagne, tout le monde s'amuse à tirer sur des cibles. Là, cette fois, c'étaient ces visages, ça reste du domaine de la blague potache".

Vidéo : les élections municipales dans les villages