C'est sans doute le sport favori des politiques : le tâcle entre eux. Et 2011 n'a pas manqué de beau jeu à ce niveau-là. Sur l'aile droite comme sur la gauche et au milieu, nos dirigeants s'en sont donné à coeur joie. Florilège.

Publicité

Nicolas Sarkozy

 

"Nous en avons assez de vous entendre nous critiquer et nous dire ce que nous avons à faire."

 

"Vous avez perdu une bonne opportunité de vous la fermer !"  

 

Nicolas Sarkozy à David Cameron, lors du sommet européen sur la dette à Bruxelles, dimanche 23 octobre.

 

 

Publicité