François Hollande a dévoilé sa nouvelle affiche pour la campagne électorale officielle qui débute le 9 avril. Décryptage en trois points et en toute subjectivité.

 

1. Le candidat

"Cette affiche est dans la continuité de l'affiche militante. Il s'agit d'une photo actualisée. La précédente datait de l'été dernier", a expliqué à l'AFP Manuel Valls, directeur de la communication du candidat socialiste à la présidentielle. "Si l'affiche militante correspondait à celle d'un candidat déterminé, l'affiche officielle est celle du futur président : le regard, le visage expriment toujours une volonté mais une volonté sereine et une proximité", a-t-il poursuivi.

A première vue, en tous cas, on pense surtout à un Hollande version Joconde. Avec dans ce portrait (peut-être ?) travesti de François Mitterrand, le demi-sourire suspendu et le regard suivant l'air de rien le moindre électeur potentiel… où qu'il se trouve.  

L'ensemble surmonte un costume encore peu usé, puisque ayant forcément été acheté récemment dans cette taille (nouvelle et rétrécie – spéciale campagne présidentielle).  Col blanc, cravate bleu marine, et veste anthracite : un habit très classique et sans grand changement pour un politique.

2. Le slogan

François Hollande nous avait déjà fait part de son slogan de campagne "Le changement c'est maintenant". En toute logique celui-ci se retrouve donc tel quel et maintenant  sur ses affiches. Il a cependant été rajoutées deux choses à côté :

a) La date du premier tour, le 22 avril.  Au moins les affiches peuvent aussi servir de rappel  à tous ceux qui ont des problèmes d'amnésie (pas seulement les politiques) et auraient peur d'oublier d'aller voter.

b) François Hollande 2012, soit le nom du candidat et l'année en cours, au cas où… ça peut aussi servir.

Pas de mention PS en revanche ni de rose. On vote donc avant tout pour un homme plus que pour un parti. Pas de site internet signalé non plus, alors qu'il aurait peut-être été utile de rappeler la bonne adresse : françoishollande.fr et non pas hollande2012.fr (réservé par un particulier avant le candidat, et a priori sans rapport avec ce dernier puisque l'on nous parle de "flanby" en page d'accueil…).

3. Le décor

Publicité
Un paysage en arrière-plan, le département de François, la Corrèze. Pays où il fait beau lorsque son député et président se fait photographier pour son affiche, et pays, aussi, où les vertes vallées semblent abonder sous un ciel bleu radieux. Entre l'azur épuré et les toits de quelques hameaux, quelques nuages blancs qui s'étalent… Et l'on est bien, avec tout ça rassemblé, au cœur de la France rurale, celle du grand air, de l'agriculture et des charmants pâturages réveillés par le doux chant du cocorico. Ne manque presque qu'une seule chose au beau milieu du tableau pour peaufiner encore le paysage : une belle grosse vache.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité