Ce n'est pas une nouvelle prophétie maya qui le dit, mais bien une étude très sérieuse de chercheurs canadiens. A l'allure où vont les choses, la Terre pourrait bien ne pas atteindre l'an 2 100. Les explications de Planet.fr.

Cette fois-ci, pas de divinations mayas, d'astéroïdes menaçants, ou d'invasion extraterrestre... Si la Terre disparait d'ici 2 100, ce sera bien à cause des humains ! Une étude de 18 chercheurs canadiens, publiée dans le magazine Nature, tire la sonnette d'alarme. La fin de notre Terre avant le XXIIe siècle serait liée aux changements trop rapides des écosystèmes et du climat. Et la métamorphose pourrait être irréversible...

En effet, les écosystèmes présents sur notre Terre changent radicalement et très rapidement, trop rapidement pour notre planète. L'équipe de chercheurs canadiens pointe les changements les plus graves : la dégradation générale de la nature, les fluctuations climatiques de plus en plus démesurées, et un très mauvais bilan énergétique global.

Publicité
Le seuil critique avant 2 100 ?Alors qu'il y a encore 12 000 ans, les changements sur Terre apparaissaient environ tous les 1 000 ans, c'est devenu beaucoup plus rapide aujourd'hui. Et la prochaine fois, cela pourrait nous être fatal. En effet, lorsque nous aurons dépassé le seuil critique, on ne pourra plus revenir en arrière. Et ce seuil critique a été fixé à l'utilisation de 50% des ressources terrestres. Aujourd'hui, nous en utilisons 43%...

© Rmoris / Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité