Le point.fr a dévoilé "en exclusivité" l'existence d'un fils français caché du dictateur nazi. Une information démentie par Marianne2 peu de temps après… et depuis 2008. Mais que l'auteur de l'article maintient pourtant.

L'information a agité la toile vendredi matin. Sur son site, Le Point a annoncé qu'Hitler aurait eu un fils caché français après une liaison entretenue avec une jeune Française de 16 ans lors de la première guerre mondiale. Qui plus est l'enfant aurait été baptisé… Jean-Marie.

Une sorte de légende urbaine qui refait parfois surface indique le site Marianne 2, qui rappelle que "l'histoire du fils caché d'Hitler a été balayée par un test ADN en 2008" :

" Le journaliste flamand Jean-Paul Mulders a mis un point final à cette énigme. Après de multiples voyages entre l’Allemagne, l’Autriche, la France et les Etats-Unis, le journaliste a retrouvé la trace d’individus ayant un lien de parenté avec Hitler. 

En comparant leur ADN avec celui de Jean-Marie Loret, ce dernier  ne partageant  pas le chromosome Y avec les arrière-neveux américains que portent tous les mâles d’une même famille, l’hypothèse du fils caché français d’Hitler s’en est trouvé balayée " écrit le site. 

Publicité
Joint par téléphone par Planet.fr, Jérôme Béglé, l'auteur de l'article du Point.fr, maintient pourtant ses propos : "J'apporterai de nouveaux éléments d'ici une à deux semaines, de nouvelles preuves. "

Quel genre de preuves ? Le journaliste "ne souhaite pas en dire plus pour l'instant" mais confirme donc bien, malgré les démentis de ses confrères, l'exsitence d'un fils caché...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :