Et si un espion se glissait dans votre salon ? Le nouveau compteur électrique "intelligent" inquiète la CNIL. Sous le doux nom de projet "Linky", il est présenté comme le remède pour alléger vos factures, mais à la condition de lui ouvrir les portes de votre vie privée.

Compteur électrique "intelligent" : on vous espionne ?

Sous le doux nom de projet "Linky", le nouveau compteur électrique "intelligent" est présenté comme le remède pour alléger vos factures, mais à la condition de lui ouvrir les portes de votre vie privée.

En passe de remplacer les boîtes bleues électromécaniques, les nouveaux compteurs électriques sèment le doute. Alors qu'ils n'en sont qu'au stade d'expérimentation, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) s'inquiète déjà de leurs possibilités. Dans un rapport publié le 5 août dernier, elle pose les risques d'un tel appareil dans vos maisons.

Le côté gênant du compteur "intelligent" vient de sa capacité à rendre des rapports très détaillés sur votre consommation personnelle. Il connaît vos habitudes quotidiennes comme les horaires de réveil, le moment où vous prenez votre douche, ou lorsque vous utilisez certains appareils comme le four et le grille-pain. Touts ces détails sont envoyés à votre fournisseur d'énergie toutes les 10 à 30 minutes.

Autre problème : un employé peut interagir avec votre environnement, via une simple interface internet. Il peut modifier la puissance de votre abonnement ou couper votre alimentation à distance.

Sans être alarmante, la CNIL rappelle que ces possibilités devront être "parfaitement sécurisées pour éviter toute utilisation frauduleuse".

Publicité
L'avantage reste qu'en connaissant en détails votre consommation électrique, le fournisseur d'énergie peut vous proposer des offres plus personnalisées. Le Linky est aussi écologique car les fournisseurs peuvent réguler plus précisément leur débit d'électricité. Ces appareils devraient commencer à être installés dans vos maisons d'ici 2016. En attendant, la CNIL assure qu'elle suivra "avec attention le développement de ces systèmes".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité