Publicité
Moyenne: 5 (6 votes)

Prénom: 

Jean-Louis

Nom de famille: 

Aubert

Âge: 

61 ans (12/04/1955)

Nationalité: 

Français

Métier: 

Chanteur

Signe astrologique: 

Bélier

Sexe: 

Homme

Biographie de Jean-Louis Aubert

Jean-Louis Aubert est né le 12 avril 1955. A 17 ans, plus intéressé par la musique que par les études,  il décide de partir sillonner les routes américaines, sa guitare à la main. Pour vivre, il interprète les tubes des Stones, de Bob Dylan, Deep Purple...  De retour à la capitale, il chante sur les campus parisiens et rencontre bientôt le batteur Richard Kolinka avec qui il forme le groupe Sémolina en 1975. Ils enregistrent les 45 tours Et j'y vais déjà et Plastic rocker, enterrés par le label qui les produit.

En 1976, naît le groupe Téléphone avec Louis Bertignac, qui devient rapidement le groupe phare du rock français des années 1980. Jean-Louis Aubert compose l'essentiel de leurs chansons dont Hygiaphone, Metro, c'est trop. En 1979, La Bombe humaine sur l'album Crache ton venin devient l'hymne d'une génération. Ils font les premières parties d'Iggy Pop, ou des Rolling Stones. Mais le groupe se sépare en 1986 suite à des mésententes. Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka forment Aubert'n'ko et réalisent Plâtre et ciment, dont est extrait Juste une illusion.

A partir de 1989, l'album Bleu Blanc Vert signe une carrière solo plus intimiste (Voilà c'est fini, Sid'Aventure, Attentat).  En 1993, il réitère l'expérience : H contient des duos avec Axel Bauer, Guesh Patti entre autres, dont le titre Temps à nouveau, qui cartonne.

Suivent les albums Stockholm, Comme un Accord et une tournée à guichet fermé. Raphaël assure sa première partie, et de leur rencontre naît le single Sur la route, qui caracole en tête des hits parades en 2004. Jean-Louis Aubet enchaîne avec Idéal Standard en 2005 et écume les quatre coins de la France devant un public toujours fidèle, séduit par le charisme du chanteur. 

Discret sur sa vie privée, Jean-Louis Aubert devient le papa en 1985, d’un petit garçon prénommé Arthur.

Publicité