Un patron du CAC40 décède. Il arrive devant Saint-Pierre qui lui dit :

– Vous avez créé des milliers d’emplois, participé au rayonnement d’un pays, vous avez donné à des associations caricatives, donc je vous accorde le droit d’entrer au Paradis.

Le patron remercie Saint-Pierre et se dirige vers les portes du Paradis. Les portes s’ouvrent devant lui et le patron constate avec stupéfaction que des hommes sont en train de se faire fouetter, brûler vifs, et subir d’autres formes de torture. Il retourne alors voir Saint-Pierre et lui dit : 

– Mais je ne comprends pas, je croyais qu’on était au Paradis ?!

– Ah j’avais oublié de vous prévenir, nous avons fusionné !

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité