Selon le journal Les Echos, le gouvernement réfléchit sérieusement à un dégel du point d’indice dans la fonction publique très prochainement. Explications.  

Une bonne nouvelle très prochainement pour les fonctionnaires ? Le gouvernement songerait à un dégel du point d'indice de la fonction public "à effet, au moins partiel, immédiat et non début 2017 comme cela était évoqué jusqu’à présent", rapporte le site Les Echos vendredi. 

La nouvelle ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, s'est ainsi prononcée vendredi pour une "hausse significative" de ce point d'indice, qui sert de base de calcul aux salaires des fonctionnaires. 

Une hausse en 2 temps ?

"Ce coup de pouce financier, attendu depuis plus de cinq ans par les fonctionnaires et réclamé avec insistance par leurs représentants, pourrait intervenir en deux temps : une première hausse tout de suite et une seconde à l’automne ou début 2017", précise le site d'information économique. 

La hausse globale serait comprise entre 0,5% et 1%, ce qui aura un coût important pour l'Etat. Une augmentation de 1% grève en effet le budget du seul État de 1,5 milliard d'euros par an. Les salaires des quelque 5,4 millions de fonctionnaires en France représentent 39% du budget de l’Etat.

Publicité
Le gel du point d’indice depuis 5 ans ne signifie néanmoins pas que les rémunérations des fonctionnaires n’augmentent pas. D'autres éléments peuvent être pris en compte pour le calcul, notamment l'ancienneté de l'agent. 

En vidéo sur le même thème : Vers une hausse des salaires des fonctionnaires ? 

Publicité