Des malfaiteurs vous font croire que vous êtes l’héritier d’une assurance-vie mais vous réclament pour cela beaucoup d’argent. Explications. 

Dans un poste publié jeudi sur Facebook, la gendarmerie de l’Ariège met en garde face à une nouvelle arnaque qui se développe et qui touche les proches d’une personne décédée, rapporte France 3.

Le procédé mis en place par les malfaiteurs est bien rôdé : une personne se présentant comme un généalogiste vous appelle afin de vous indiquer qu’un avocat parisien va vous joindre pour une succession.

Selon cet avocat, qui vous rappelle rapidement, une personne dont l’identité n’est pas connue aurait contracté un contrat d’assurance-vie au profit de votre parent décédé, ce qui signifie que vous en êtes désormais l’héritier.

10 000 euros à verser

Et c’est là que le piège se referme. Pour toucher l’argent de cette assurance-vie (qui n’existe évidemment pas), il vous faudra passer par une banque étrangère et avancer 10 000 euros à l’avocat afin de faire rapatrier l’argent en France. Ce dernier, à l’argumentaire béton, vous dira que cette somme s’explique par les taxes et la réglementation européenne.

Publicité
"En communiquant par mail, cet escroc envoie le RIB de cette banque étrangère avec la facture et une clause de confidentialité demandant alors à la victime de se rendre à son agence bancaire et de transférer la somme", précise la gendarmerie. L’escroquerie est rendue encore plus crédible avec la mise en place d’un site Internet, d’une boite mail et d’une adresse postale parisienne.

Si vous avez été victime d’un tel procédé ou avez eu connaissance d’une tentative du genre, appelez le 17.

En vidéo sur le même thème : Les seniors sont les premières victimes : comment se prémunir des vols par ruse ? 

Publicité