Avant de devenir une artiste reconnue, Amel Bent ne se prédestinait pas à une carrière dans la chanson. Invitée sur le plateau de Télématin sur France 2, ce mercredi 27 octobre, la chanteuse a dévoilé qu'elle aurait aimé être profiler.
VIDÉO - Amel Bent : ce métier très loin de la chanson qu’elle avait envisagé

Appelez-la Inspecteur Amel Bent. Depuis sa participation à la Nouvelle Star, la chanteuse a su se faire une place d’exception sur la scène française. Avec une Victoire de la musique et une jolie discographie, sa renommée n’est plus à faire. Et avec la sortie de son dernier album intitulé Vivante, déjà numéro des ventes à sa sortie, l’artiste de 36 ans va de nouveau connaître un beau succès. Si elle est comblée par son métier de chanteuse, l’interprète du Chant des colombes ne se prédestinait pas à une telle carrière. Invitée sur le plateau de Télématin, ce mercredi 27 octobre, Amel Bent a fait une étonnante révélation sur le métier qu’elle aurait aimé exercé. "C’était le métier que je voulais faire, pas serial killer mais je voulais être profiler", explique-t-elle avec beaucoup d’humour.

Après avoir découvert cette profession au centre de documentation et d’information de son collège, la mère de famille a tout de suite été passionnée par l’aspect psychologique du métier : "Il y a les enquêtes et bien évidemment le profil des assassins qui est particulier, détaille-t-elle à la présentatrice Julia Vignali. Il y a une dimension psychologique qui est vraiment assez unique." De quoi susciter un certain amusement chez Thomas Sotto qui imagine bien la coach de The Voice à l’affiche d’un feuilleton policier. "Il y aura peut-être un jour une série "Le commissaire Bent" ?" Bien qu’elle ne trouve pas le titre...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !