C'est en toute intimité que Patrick Sébastien est revenu dans Sept à Huit, sur le décès de son fils, survenu en 1990. L'animateur avoue que sa vision de la mort a été bouleversée, et que ses obsèques sont déjà préparées dans un testament. Il ne souhaite pas des funérailles conventionnelles.
"Une grosse fête" : Patrick Sébastien se confie sur ses dernières volontés

Il a toujours eu besoin de son public pour survivre. Patrick Sébastien a fait les belles années de France Télévisions, notamment avec son émission, Le plus grand cabaret du monde, diffusée sur France 2. Mais après 14 ans de bons et loyaux services, la direction du groupe décide de ne pas reconduire le célèbre animateur à la rentrée suivante. C'était il y a trois ans. Mais les blessures sont toujours bien présentes. Il faut dire que le présentateur a connu des périodes douloureuses auparavant. Notamment, celle de la mort de son fils, alors âgé de 19 ans, décédé le 15 juillet 1990, dans un accident de moto. Une plaie toujours à vif chez Patrick Sébastien, qui s'est d'ailleurs confié à ce sujet dans l'émission Sept à Huit : "On était très proches. On avait 16 ans d'écart, seulement. Je l'ai eu à 16 ans. Il voulait une moto. Et puis, il était assez prudent. C'était la nuit, c'était l'été. Il roulait vite. Ça fait partie de ma vie. On a ça tatoué tous les jours. Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à mon fils, évidemment".

Un décès qui le marquera à tout jamais, jusqu'à changer son regard sur la mort : "Quand tu te noies, le bâton qui...