Dans les colonnes de Vanity Fair, Sandrine Kiberlain s'est souvenue de son coup de foudre pour le père de sa fille Vincent Lindon qu'elle rencontrait en 1993 sur un plateau de tournage.
Sandrine Kiberlain raconte son coup de foudre pour Vincent Lindon

C’était en 1993. Sur le tournage de L’irrésolu de Jean-Pierre Ronssin, Sandrine Kiberlain croise la route d’un certain Vincent Lindon. Dans les colonnes du magazine Vanity Fair, l’actrice mise dans la confidence au sujet de l’idylle entre François Hollande et Julie Gayet, se souvient de son petit côté désinvolte qui lui a tapé immédiatement dans l’oeil. « La première fois que j’ai vu Vincent, il est arrivé, les cheveux en bataille, en fumant une clope et je me suis dit : ‘Ah merde’ ». Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain sont tous deux en couple. Rien ne se passe entre eux jusqu’au jour où l’acteur qui a récemment taclé Emmanuel Macron passe à l’improviste chez les parents de Sandrine Kiberlain à l’heure du brunch. « C’est drôle, pour tous les hommes qui ont compté, je suis tombée amoureuse au premier regard. Comme foudroyée », se remémore-t-elle.

Cela ne fait aucun doute, les deux comédiens sont faits l’un pour l’autre. « C’est ma soeur qui a compris : elle m’a dit, cet homme sera le père de ton enfant. » Un enfant qui s’appelle, Suzanne, âgée de 20 ans aujourd’hui. L’une des raisons d'ailleurs pour lesquelles le couple, séparé depuis 2003, s’entend toujours très bien. D’ailleurs, ils se donneront la réplique une nouvelle fois sur le plateau de Pour le meilleur et pour le pire, prochain film de Stéphane Brizé. « C’est drôle : la dernière fois, on jouait un amour naissant : cette...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >