Carla Bruni n'a guère apprécié l'initiative. Un fan s'est sans doute emparé de son identité pour créer un profil officiel sur un célèbre réseau social.
PHOTO - Carla Bruni en colère : son identité usurpée

Mauvaise surprise pour Carla Bruni. Mercredi 28 juillet, l'ex-Première dame a informé ses abonnés sur Instagram qu'un compte à son nom avait été créé par un utilisateur sur le réseau social Tiktok. "C'est un faux compte. Je ne suis pas sur Tiktok", a assuré, en anglais, la compagne de Nicolas Sarkozy, auquel elle a ajouté un diable en émoticône pour manifester sa colère et une capture d'écran du compte pour prouver l'usurpation d'identité dont elle est victime.

Baptisé simplement "Carla Bruni Officiel", le compte en question compte près de 3.700 abonnés et plus de 17.000 mentions "j'aime" sur les 13 vidéos publiées depuis sa création, dimanche 25 juillet. L'usurpateur a pris soin de faire la promotion du dernier album de Carla Bruni, sorti en 2020, dans la description du compte tout en affirmant qu'il s'agit d'un "nouveau compte, nouveau réseau". Ce compte est également abonné à 48 autres profils, essentiellement des personnalités à l'instar de Matt Pokora, Naomi Campbell, Katy Perry, Pierre Niney ou encore Ellen de Generes.

Ce profil Tiktok reprend des moments professionnels et personnels qui fut un temps partagés par Carla Bruni. On y voit notamment son fils Aurélien à la guitare dans des escaliers, sa fille Giulia lors d'une sortie au musée de l'illusion à Paris, ou encore son chat venant à ses côtés ronronner, sur la couette du lit, au moment d'un réveil. On peut également entendre l'interprète du titre Quelqu'un m'a dit pousser...

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >