La Sacem a annoncé que les artistes qui ont organisé des directs sur les réseaux sociaux seront rémunérés pour les chansons qu'ils ont interprétées pendant le confinement. Un barème a été fixé par la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.
Patrick Bruel, Matthieu Chedid : ces artistes qui seront rémunérés pour leurs directs sur les réseaux sociaux

Le confinement a mis plusieurs activités à l'arrêt. Les artistes ont fait partie des premiers touchés : les concerts ont été annulés, tandis que les sorties d'album ont été souvent reportées. Confinés, comme les Français, les musiciens ont décidé de s'occuper avec ce qu'ils font de mieux : sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à avoir organisé des directs, pour garder un lien avec les fans. Patrick Bruel, par exemple, a souvent donné rendez-vous sur Instagram, tout en récoltant de l'argent pour plusieurs associations. Des directs organisés à titre gracieux ? Les artistes viennent d'apprendre une très bonne surprise de la part de la Sacem, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

10 euros minimum pour une chanson en direct

Elle a décidé de rémunérer les auteurs qui ont chanté en direct sur les réseaux sociaux pendant le confinement. "Nous avons collecté des droits de Google et Facebook qui normalement rémunèrent plutôt des phonogrammes, mais là, nous avons décidé, avec le conseil d’administration, de prendre une partie de cet argent pour aussi rémunérer ces lives", annonce à France Inter Cécile Rap-Veber,...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >