Alors que Nicolas Bedos a donné sa description du confinement, avec son habituel sens de la provocation, sa critique des artistes qui se mettaient en scène sur Instagram n'a pas plu à Benjamin Biolay. Le chanteur a voulu défendre ceux qui ont fait le choix de divertir les internautes à distance.
Nicolas Bedos et Benjamin Biolay s'écharpent sur Instagram au sujet des artistes confinés

Nicolas Bedos s’est fait un nouvel ennemi. Dans une chronique de son confinement, intitulée "Splendeur et misère du confinement", diffusée par le magazine L’Express le lundi 11 mai 2020, le réalisateur et acteur avait dépeint sa vision lyrique d’une période troublée. "D’abord on a rien fait" : le dramaturge bon vivant oscille entre description amoureuse, analyse philosophique et, inévitablement, critique du discours ambiant. Tout y passe : les médias "Ce qu’on entendait, on l’attrapait, par simple transmission de BFMTV" ; le président "son jeu toujours foireux d’élève au cours Florent" et bien sûr, sa cible favorite, lui-même "philosophe la noix". Mais cet amoureux de littérature et de culture en général, a vraiment "détesté" : "ces comédiens et ces chanteurs transformés en vedettes de cuisine et qui, ne sachant plus comment épancher leur soif des autres et de triomphe d’eux-mêmes, se retrouvent, à toute heure, en selfie continu, bien en peine de substituer leur stades complets d’antan par des compteurs de likes."

Dispute entre amis

Ce grief en particulier, a touché un artiste, auteur de nombreux live confinés, et qui s’est senti...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef