Jacqueline Sauvage, symbole de la lutte contre les violences conjugales, est morte à l'âge de 72 ans. Condamnée en octobre 2014 à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son mari violent, la mère de famille a toujours pu compter sur le soutien de ses trois filles : Sylvie, Carole et Fabienne.
Mort de Jacqueline Sauvage : qui sont ses 3 filles, qui ne l'ont jamais abandonnée ?

Son histoire avait eu un important retentissement en France. D'après une information rapportée par La République du Centre, Jacqueline Sauvage serait morte le 23 juillet dernier, à son domicile de La Selle-sur-le-Bied, dans le Loiret. Elle avait 72 ans. Pour rappel, la mère de famille a été condamnée une première fois en octobre 2014, à dix ans de prison ferme, pour le meurtre de son mari violent, à qui elle avait tiré trois balles dans le dos deux ans plus tôt. Après avoir fait appel, elle a une nouvelle fois été condamnée - à la même peine - en 2015. Le 21 décembre 2016, et alors que la justice s'opposait à la remise en liberté de Jacqueline Sauvage, François Hollande lui a accordé une grâce présidentielle totale. Une victoire qui n'aurait pas été possible sans l'aide et la détermination de ses trois filles, Sylvie, Carole et Fabienne, à l'origine de cette démarche.

En 2016, dans les colonnes de Madame Figaro, les trois filles de Jacqueline Sauvage, avaient accepté de se confier sur l'enfer familial qu'elles avaient vécu à cause de leur père, Norbert Marot. Très vite, le chef de famille a dévoilé son tempérament sanguin, qui faisait peur à tout le monde. Au début, Jacqueline Sauvage fait fi de son côté "bagarreur" et reste à ses côtés. Vers 17 ans, elle tombe enceinte de Sylvie. Un an plus tard, naît Carole. Pascal, qui finira par mettre fin à ses jours, et Fabienne viendront compléter le tableau. Sous l'emprise de son...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !